Montecaos ou mantecaos

Il est une recette dont je garde un doux souvenir, les Montecaos (ou Mantecaos). J’en ai mangé très souvent pendant mon adolescence, la mère d’une amie les faisait à la perfection. Je savais qu’elle mettait du Saindoux dedans. Comme j’avais une plaquette dans le frigidaire, je me suis mise en recherche sur le net pour trouver la recette.. mais très souvent, ils étaient fait avec de l’huile… puis en me baladant sur le joli blog de Nadia « Objectif zéro miette« … je l’ai enfin trouvé,  au détour d’une page… Merci Nadia, j’ai retrouvé ce goût inimitable qu’apporte le saindoux à ces biscuits.


 Quantité : 25 environ   –   Préparation : 20 mn   –   Cuisson : 10 mn

Biscuits Espagne – Andalousie – Prix de revient : 0.08 € le Montecao (au 8 Juin 2014)

Ingrédients :Montecaos presentation

(Un pain de saindoux de 250 gr fondu rempli un mug, cela vous donne la mesure pour le reste des ingrédients)


 

Montecaos etape1Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un saladier, mélanger le sucre glace avec les graines de la gousse de vanille. Ajouter la farine et bien mélanger.

Incorporer peu à peu le saindoux fondu et refroidi en malaxant la pâte avec les main. Il faut qu’elle soit bien homogène, friable mais pouvant se reconstituer en boule.


Montecaos etape2

Former des boules de la taille d’une clémentine en prenant soin de bien tasser la pâte pour l’amalgamer.

 


 

Montecaos etape3

On peu aussi leur donner la forme de cône.

Poser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et saupoudrer les sommets de cannelle.

Baisser la température à 150°C, enfourner et laisser cuire 10 mn.


 

Montecaos fin

Les Montecaos ne doivent pas colorer ! Les laisser refroidir sur une grille.

Astuce de Nadia :

Si vous faites une deuxième fournée, veiller à bien remonter la température à 180°C et procéder de la même manière.

Bonne gourmandise !!!


Cap d'ambre vanille une

Une recette réalisé avec les gousses de vanille de mon partenaire « Cap d’ambre Vanille »

 


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

About Natly

Blogueuse culinaire de 47 ans, mariée et mère d’un petit garçon de 8 ans. Provençale d’origine, je vis depuis quelques années à la campagne, dans le Limousin. Un tout petit village qui respire la tranquillité, le bon air. Passionnée de cuisine, mon mari m’a aidé à mettre ce blog en place afin de vous faire partager mes recettes, mes expériences culinaires et bien d’autres choses. Je me suis lancée dans cette aventure pour le plaisir du partage, pour garder une trace de mes recettes pour la descendance !!

9 commentaires sur Montecaos ou mantecaos

  1. manel
    28 juin 2014 à 21:28 (5 mois plus tôt.)

    coucou, je trouve tes montecaos tres réussi ça me donne envie :p

    Répondre
    • Natly
      28 juin 2014 à 21:47 (5 mois plus tôt.)

      Contente de te revoir !! A bientôt ;)

      Répondre
  2. Nadia ZéroMiette
    15 juin 2014 à 20:29 (5 mois plus tôt.)

    Je viens enfin te voir pour te féliciter pour ces jolis montecao!! Je suis vraiment contente que tu aies retrouvé le goût que tu cherchais :)) J’avoue que je n’ai pas pu faire la comparaison pour le moment, je ne les fais qu’au saindoux car j’ai cru comprendre que c’était vraiment cet ingrédient là qui faisait la différence!!
    Passe une belle soirée!
    Bisesss

    Répondre
    • Natly
      15 juin 2014 à 20:45 (5 mois plus tôt.)

      Et tu as très bien compris. Voici un extrait de ce que j’ai trouvé sur le net et qui rejoint, l’histoire que me racontais la mère de ma copine.
      « A l’époque de l’inquisition, après la « reconquista » les Espagnols « catholicisèrent » les recettes de cuisine arabes et juives (notamment les pâtisseries) en remplaçant systématiquement huile ou smen par du saindoux, de façon à débusquer les « faux chrétiens » qui refusaient d’en manger et les dénoncer à l’inquisition. Une époque ou les méchants intégristes obscurantistes et assassins étaient catholiques, ce qu’on a un peu tendance à oublier de nos jours. »
      Par contre quand tu les as goûté au départ avec le saindoux, à l’huile ils te paraitront très fade.
      De gros bisous ma belle. :)

      Répondre
  3. notrealimentation.com
    12 juin 2014 à 08:18 (5 mois plus tôt.)

    Une de ces recettes de « grand-mère » qui nous rappelle tant de beaux souvenirs! C’est fou comme grâce à Internet tout est à portée de main pour pérenniser un savoir-faire. Merci de cé délicieux partage au saindoux!

    Répondre
  4. ipanama
    10 juin 2014 à 23:15 (6 mois plus tôt.)

    ah il faudra que j’essaye une fois avec le saindoux, j’en avais entendu parler et tu nous confirmes que c’est bien bon :)
    J’ai aussi une vieille recette bien bonne, donnée par une grand mère espagnole que je fais parfois, mais elle est à l’huile.
    Bonne soirée à toi Natly :)

    Répondre
    • Natly
      11 juin 2014 à 11:00 (6 mois plus tôt.)

      Pour ma part, je les ai toujours mangé avec le saindoux et une fois avec l’huile… je trouve qu’il leur manque un petit quelque chose !!
      Bisous

      Répondre
  5. gut
    10 juin 2014 à 17:15 (6 mois plus tôt.)

    Il y a des recettes comme ça dont on garde un excellent souvenir et on a de cesse à retrouver comment la faire !! Je suis heureuse que tu ais retrouvé ce goût inimitable que tu avais en mémoire !! Je ne connaissais pas du tout moi tu vois !! Gros bisous Nathly !

    Répondre
    • Natly
      10 juin 2014 à 20:44 (6 mois plus tôt.)

      C’est vraiment une recette qui vient du Sud. La mère de mon amie est andalouse et elle en faisait tous les samedis !!
      Bisous CLaudie.

      Répondre

Poster un commentaire

CommentLuv badge