Poulet basquaise

Je reçois très régulièrement des mails de lecteurs (de vous !! 🙂  ) qui me demandent des conseils sur une de mes recettes, comment je cuisinerais tel ingrédient et très souvent, on me demander une recette bien particulière. Je réponds à tous ces mails et je mets de côté ceux qui concernent des demandes de publication de recette que je publie au fil du temps. Je me suis rendue compte que le poulet basquaise avait été demandé plus d’une bonne dizaine de fois rien que sur les 3 dernières semaines !! J’ai donc profité de trouver les premiers poivrons français cette semaine pour vous le réaliser et surtout le prendre en photo. Voici ma version, celle que je cuisine depuis bien des années, j’aime la faire avec un poivron de chaque couleur, les petites différences de goût entre le vert, le rouge, le jaune et le orange font un tout dans ce plat. Mon petit plus, je fais toujours cuire la carcasse avec, cela parfume encore plus le plat et mon fils adore la dépiauter avec ses doigts.  Un plat basque légèrement relevé qui a toujours un succès fou à la maison ! Et merci, vos mails quasi quotidien sont un précieux sésame pour moi 😉


Quantité : 4 personnes –   Préparation : 30 mn   –   Cuisson : 1 h

Plat familial   –   Prix de revient : 4.26 € par personne (au 16 Avril 2016)

Ingrédients :

  • 1 poulet fermier
  • 2 tomates moyennes
  • 1 poivron vert
  • 1 poivron jaunePoulet basquaise presentation
  • 1 poivron rouge
  • 1 poivron orange
  • 1 gros oignon
  • 3 gousses d’ail
  • 10 cl de vin blanc sec
  • 1 c. à soupe de paprika doux
  • Piment d’Espelette
  • 10 cl de bouillon de volaille Beurre
  • Huile d’olive
  • Thym et Laurier
  • Sel et poivre

Préparation :

Plonger les tomates 3 mn dans de l’eau bouillante, les peler, les épépiner et les couper en petit dès. Ouvrir les poivrons en deux, retirer les graines et la partie blanche et les tailler en fines lanières. (Il est possible d’éplucher le poivron avec un économe, une fois le poivron ouvert en deux, il est plus digeste).

Poulet basquaise etape1Peler l’oignon et les gousses d’ail et les couper en lamelle.

Couper le poulet en morceaux et conserver la carcasse.  Dans une cocotte ou sauteuse, faire chauffer de l’huile d’olive, quand elle est chaude ajouter un morceau de beurre. Faire dorer tous les morceaux de poulet à feu vif, sans oublier la carcasse, les saler et poivrer. Les réserver dans une assiette.


Poulet basquaise etape2Dans l’huile restante, mettre les oignons et l’ail, laisser fondre quelques minutes à feu moyen.

Déglacer avec le vin blanc à feu vif, en raclant bien le fond pour décoller les sucs de poulet.


Poulet basquaise etape3Ajouter les tomates et les poivrons. Saler légèrement, poivrer, saupoudrer de paprika, de thym, mettre la feuille de laurier et mouiller avec le bouillon de volaille. Laisser mijoter pendant une dizaine de minutes.

Rajouter les morceaux de poulet, la carcasse et le jus rendu, saupoudrer d’un peu de poudre de piment d’Espelette (selon votre goût) et mélanger délicatement.

Couvrir et laisser mijoter 30 mn sur feu doux.


Poulet basquaise finSi vous trouvez que ça manque de jus durant la cuisson, vous pouvez ajouter de temps en temps un peu de bouillon de volaille.


Poulet basquaise fin2En accompagnement, on peut faire du riz blanc, des pâtes ou des pommes de terre à la vapeur.

Bon appétit !!!

 

 


Poulet basquaise slider


© 2016, Natly. All rights reserved.

Rendez-vous sur Hellocoton !

About Natly

Blogueuse culinaire de 50 ans, mariée et maman d’un garçon de 11 ans. Provençale d’origine, je vis depuis quelques années à la campagne, dans le Limousin. Un tout petit village qui respire la tranquillité, le bon air. Passionnée de cuisine, mon mari m’a aidé à mettre ce blog en place afin de vous faire partager mes recettes, mes expériences culinaires et bien d’autres choses. Je me suis lancée dans cette aventure pour le plaisir et l'amour des bonnes choses 😉

4 commentaires sur Poulet basquaise

  1. Poivré seb
    21 avril 2016 à 23:38 (1 année plus tôt.)

    Ce poulet m’appelle au loin, je l’entends, hihihi
    Il me parle, vient asseoir à ma table pour me dévorer 🙂
    Bizz Nath

    Répondre
    • Natly
      22 avril 2016 à 17:48 (1 année plus tôt.)

      Ma porte et ma cuisine Provençale t’es grande ouverte 😉
      Bisous Seb

      Répondre
  2. coco de Nice
    18 avril 2016 à 07:25 (1 année plus tôt.)

    un plat qu’on aime beaucoup à la maison
    belle recette
    tu m’as devancée, j’ai un poulet basquaise programmé moi aussi 😉 la fée des cuisine nous a touchées de sa baguette en même temps lol !
    bisous Natly et passe un très bon lundi

    Répondre
    • Natly
      18 avril 2016 à 12:26 (1 année plus tôt.)

      C’est l’arrivée de la belle saison qui nous fait ça !! Le soleil m’a toujours donné envie de cuisiner des poivrons.. une association comme ça 😉 mais en tant que Sudiste, on se comprend !!
      De gros bisous Coco, belle journée et à bientôt.

      Répondre

Poster un commentaire

CommentLuv badge