Teurgoule : Le riz au lait Normand

Cela fait plus de 4 ans que je travaille à la Mission Locale de Tulle et très régulièrement, Magali une de nos collègues Normande, nous apporte cette fameuse Teurgoule, le riz au lait Normand. Un instant de pur plaisir qui nous réconforte bien à chaque fois 😉 Elle m’a fait ramener par sa mère un plat à Teurgoule d’un potier Normand et m’a donné SA recette pour que je puisse la cuisiner pour mes zhoms et vous la partager. Dans le cadre de « Compile moi un menu » crée par Seb « Poivré Seb » et que depuis je gère tous les mois avec ma cacahuète Sandra « Encore un gâteau« , nous avons eu envie de former un trio et de prendre une marraine avec nous pour le mois de Janvier. Rosa et son merveilleux blog plein de recettes catalanes « La cuisine de Rosa » a choisi un thème de cocooning autour  de bonnes gourmandises accompagnées d’une boisson chaude réconfortante. Pour ma participation, j’ai donc choisi de vous présenter cette Teurgoule. Pendant sa longue cuisson au four, elle réchauffe la maison et l’embaume, elle est super gourmande… se marie parfaitement avec un bon thé ou autre ! Elle se cuisine en principe avec de la cannelle, là je l’ai faite comme ma collègue uniquement avec une gousse de vanille car mon fils en est plus fan que de la cannelle… à vous de choisir votre parfum. Et en bonne normande qui se respecte, Magali mets sa petite touche en rajoutant une brique de crème fraiche liquide entière 😉 pour encore plus de crémeux et attention, bien mettre du lait ENTIER et de la crème ENTIÈRE  !! pas de régime sur ce coup là !! …  On est Normand ou on l’est pas !!! Pour la cuisson qui est la réussite du plat, il faut tester en fonction de votre four. Pour ce plat et cette quantité, il faut compter environ 4 h de cuisson. J’ai surveillé sur la dernière heure la croûte du dessus car il faut qu’elle soit d’une belle couleur dorée. Trop claire, elle risque de ne pas être tout à fait cuite.. trop liquide, trop foncée presque noire, elle sera trop cuite et pas crémeuse. J’ai donc stoppé  ma cuisson à 3 h 46 très exactement, j’ai soulevé un peu le croûte au milieu (on le voit sur la photo) pour y plonger une petite cuillère et là, elle était parfaite crémeuse à point, comme celle de Magali 😀  Mes zhoms l’ont trouvé méga bonne, crémeuse, onctueuse, hyper fondante, bien parfumée, pas écœurante… un petit régal quoi !! En bas de l’article je vous raconte la petite histoire de la Teurgoule (trouvé sur le net) et des liens si cela vous donne envie de vous procurer ce fameux plat 🙂

Pour toutes les explications sur notre jeu mensuel, vous trouverez les liens dans ma colonne de droite. De plus en plus de participants nous rejoignent chaque mois et prennent plaisir à cuisiner pour nos thèmes…. cela nous fait très chaud au cœur de vous rassembler à chaque fois pour des instants de pur plaisir, de partage et d’émotion en cuisine en toute convivialité. Venez nous rejoindre <3


Quantité : 8 et + personnes –   Préparation : 5 mn   –   Cuisson : 4 h ou +

Dessert Normand   –   Prix de revient : 5.50 € le plat (au 20 janvier 2017)

Ingrédients :

  • 2 l de lait EntierTeurgoule presentation
  • 20 cl de crème fraiche liquide Entière
  • 200 gr de riz rond
  • 200 gr de sucre
  • 1 gousse de vanille ou
  • 2 c. à café rase de cannelle
  • Indispensable : 1 plat à Teurgoule (celui-ci est un 3 l )

Teurgoule etape1Préparation :

Mettre le four à chauffer à 150°C.

Prendre le plat à teurgoule, verser au fond le riz et le sucre.

Ouvrir la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur, gratter les graines et les mettre dans le plat ou mettre simplement la cannelle.

Bien mélanger le riz/sucre et vanille (ou cannelle) avec une spatule. Déposer la gousse de vanille dessus.


Teurgoule etape2Verser les 2 l de lait tout doucement pour éviter que le riz remonte. Verser ensuite la crème fraiche liquide en la dispersant un peu partout sur le dessus mais sans remuer.


Teurgoule etape3Oublier le plat au four pendant 4 h.

A partir de 3 h 30 de cuisson, surveiller la croute. Il faut qu’elle soit d’une belle couleur dorée comme sur la photo pour obtenir une teurgoule crémeuse à souhait !!


Teurgoule finC’est super facile, vous avez vu ?? 😀

Bonne gourmandise !!!

 

 


Teurgoule fin2Un peu d’histoire 😉

La teurgoule, spécialité normande par excellence, est un dessert cuit dans un four à feu doux pendant de longues heures. Sa particularité est la suivante : le riz et le sucre sont noyés dans du lait entier qui, lors de la cuisson, absorbe les grains de la céréale de telle manière qu’ils fondent presque totalement dans une crème onctueuse parfumée à la cannelle.

L’origine du mot teurgoule, « se tordre la goule, la tête » en Normand, a quant à lui plusieurs explications. Mangée encore chaude, la teurgoule fait tourner la tête ou bien est-ce le goût de la cannelle, épice inconnue, qui « tord la goule » du Normand.

Une autre explication veut que les Augerons affamés, se précipitèrent sur les terrines à peine sorties du four à pain, en se brûlant le palais à se « tordre la goule », d’où le mot « teurgoule » en patois normand.

La teurgoule est parfois appelée aussi terrinée, à cause du nom de son contenant. La terreine -terrine- était autrefois un important récipient de la laiterie. Très évasé, d’une contenance de six à huit litres de lait, il y était placé en attendant de pouvoir effleurer le lait.

En effet, suivant la saison, et donc plus ou moins rapidement, la fleurette -crème fine, la première montée sur le lait- était enlevée à la cuillère, entièrement et délicatement. Et c’est aussi ce récipient, cette terreine, qui est utilisé pour faire cuire la teurgoule ou… terrinée.

Voici 2 liens pour en trouver, sinon il suffit de chercher sur le net… il y en a bien d’autres :

Le comptoir des Normandies

Produits Normandie


Teurgoule slider


cocooning petit


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

© 2017, Natly. All rights reserved.

Rendez-vous sur Hellocoton !

About Natly

Blogueuse culinaire de 49 ans, mariée et maman d’un garçon de 10 ans. Provençale d’origine, je vis depuis quelques années à la campagne, dans le Limousin. Un tout petit village qui respire la tranquillité, le bon air. Passionnée de cuisine, mon mari m’a aidé à mettre ce blog en place afin de vous faire partager mes recettes, mes expériences culinaires et bien d’autres choses. Je me suis lancée dans cette aventure pour le plaisir du partage, l'envie de partager avec vous ma passion.

17 commentaires sur Teurgoule : Le riz au lait Normand

  1. Esther
    24 janvier 2017 à 01:34 (5 mois plus tôt.)

    Miam!!! Ça m’a l’air dééélicieux!

    Répondre
    • Natly
      25 janvier 2017 à 13:13 (5 mois plus tôt.)

      Merci 🙂

      Répondre
  2. omothermix.com
    22 janvier 2017 à 18:52 (5 mois plus tôt.)

    Hummmm, cela me donne envie d’en faire. Il est gourmand à souhait 😉

    Répondre
    • Natly
      22 janvier 2017 à 22:09 (5 mois plus tôt.)

      Très gourmand 🙂

      Répondre
  3. Cacahuète
    21 janvier 2017 à 22:29 (5 mois plus tôt.)

    J’aime quand tu publies des desserts, comme ça je peux te piquer les recettes 😉 Je connaissais la teurgoule, tu penses bien, dès que ça se mange et que c’est gourmand je suis au courant. Pour autant je ne m’étais jamais intéressée à la recette. Hormis la cuisson lente au four, ce sont les mêmes ingrédients que je mets dans mon riz au lait, je crois donc pouvoir dire que c’est délicieux ! Vous avez dû vous régaler ! Je te laisse, je vais m’acheter un plat à teurgoule 😉 bisous ma praline <3

    Répondre
    • Natly
      21 janvier 2017 à 23:10 (5 mois plus tôt.)

      Super !! tu verras que c’est encore bien meilleur que le riz au lait classique. Il cuit pendant des heures et fonds littéralement en bouche sans pour autant devenir mou.
      Bisous ma cacahuète <3

      Répondre
  4. Graine de faim kely
    21 janvier 2017 à 18:58 (5 mois plus tôt.)

    Je ne connaissais pas du tout ce riz au lait, merci pour le partage Nathalie!
    Belle soirée
    Bisous
    Lova

    Répondre
    • Natly
      21 janvier 2017 à 21:06 (5 mois plus tôt.)

      Une belle découverte aussi !!
      Merci Lova, belle soirée.
      Bisous

      Répondre
  5. Sophie
    21 janvier 2017 à 18:18 (5 mois plus tôt.)

    Quelle belle recette, je me la garde précieusement. Gros bisous Natly et merci

    Répondre
    • Natly
      21 janvier 2017 à 18:21 (5 mois plus tôt.)

      Une fois que tu auras le plat… tu verras que c’est tellement simple et bon que tu en feras souvent.
      J’ai le mien depuis 15 jours et ça fait déjà 3 fois que mes zhoms m’en réclament.
      Gros bisous ma belle

      Répondre
  6. rosa
    21 janvier 2017 à 18:17 (5 mois plus tôt.)

    Une nouvelle façon de déguster le riz au lait, hummm doit d’être délicieuse ! !
    Merci encore ! ! !
    Gros bisous ! ! !
    Rosa

    Répondre
    • Natly
      21 janvier 2017 à 18:20 (5 mois plus tôt.)

      Le riz est ultra fondant … merci à toi pour ce beau thème qui nous inspire tant 😀
      Gros bisous <3

      Répondre
    • Natly
      21 janvier 2017 à 18:16 (5 mois plus tôt.)

      Il l’est vraiment 🙂
      Bonne soirée

      Répondre
    • Natly
      21 janvier 2017 à 18:16 (5 mois plus tôt.)

      A tester Sylvie 🙂
      Bises et bonne soirée

      Répondre

1Pingbacks & Trackbacks sur Teurgoule : Le riz au lait Normand

  1. […]  Nathalie du blog : Une Cuisine pour Voozenoo Challenge réussi avec —> Teurgoule […]

Poster un commentaire

CommentLuv badge