septembre 2017 Archive

Croissants au jambon et béchamel

Croissants au jambon et béchamel slider

Il y a des soirs où faire la cuisine est compliquée. On rentre tard, il faut s’occuper des enfants, des devoirs, vérifier tout pour le lendemain.. se mettre à couvrir des livres scolaires en urgence !! Puis d’un coup, on vous pose la traditionnelle question… Qu’est ce qu’on mange ce soir ??? Il est 19 h et rien de prêt !! Ces croissants sont une bonne alternative. Il faut peu de temps pour les préparer, c’est très facile et tout le monde se régale accompagné d’une bonne salade ou pas 😉 En 28 mn (précise hein ? 😉 ), montre en main, on passe à table !! Oufff …. j’adore l’heure du dodo en ce moment !!

Je propose cette recette au Jury de Stéphane de recette.de. Ce mois-ci, c’est vraiment un thème pour les gens débordés du soir : « Recettes vite faites pour une rentrée sans stress » 🙂 

Je vous parle également d’un nouveau partenariat à la fin de l’article, un site d’ustensiles de cuisine 😉

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Dos de cabillaud, sauce tomates cerises

Dos de cabillaud, sauce tomates cerises slider

Un saladier plein de tomates cerises du jardin d’une amie, un petit tour samedi au marché où j’ai trouvé de très beaux dos de cabillaud … Cela m’a de suite fait penser à une recette que j’avais vu il y a quelques mois chez Nathalie/Laurence,  une copinaute qui gère « Gingembre et chocolat« . Je ne pense pas que ce soit nécessaire de vous faire l’éloge du goût  🙂 La cuisine de Nath est aussi ensoleillée que la mienne 😉  Les photos parlent d’elles mêmes. Un plat simple avec de bons produits, généreux qui se prépare en même pas 1 h de temps, idéal pour le soir pour régaler votre famille.

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pain perdu de nos grands mères

Pain perdu de nos grands mères slider

Après la rentrée des classes, voici le jour de la rentrée de la Bataille Food, un jeu crée par Jenna du joli blog « Bistro de Jenna« . Lors de la dernière édition, Lova « Graine de faim Kely »  a eu un coup de cœur pour le Pulled Carott Burger  de Justin « The Garden Of Delights » qui devient donc parrain de cette 48eme édition.

« Voilà donc le thème, » L’as du goûter c’est moi ! « , donnons nous pleins d’idées de goûter, faites moi rêver devant un goûter original, un goûter d’un autre pays, d’ailleurs, le goûter de votre enfance par excellence ou bien encore revisité moi les goûter industriels ( pim’s, napolitain, pitch….), l’idée et de partager notre amour pour ce moment, cette pause gourmande, faire de bons goûter maison, se régaler et régaler les petites ou grandes têtes blondes ;), pouvoir répondre à la grande question  » Y’a quoi pour le goûter ?? », vous avez une large liberté de choix pour votre recette. »… dixit Justin 🙂

Après maintes réflexions, je suis partie sur le goûter par excellence de mon enfance. Le pain perdu de mon arrière grand-mère, la recette qui a été transmise de génération en génération. Il est simple, très classique (désolée Justin 😉 ) mais qu’est ce que c’est bon !! Le petit plus, c’est de pas trop sucrer la préparation mais quand il est cuit et bien chaud de le rouler dans du sucre en poudre !! Mon fils se régale et m’en réclame régulièrement. C’est son goûter cocooning comme il aime le dire 🙂

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Croustade du Sud-Ouest aux pêches

Croustade du Sud-Ouest aux pêches slider

La croustade est très répandue dans la cuisine médiévale occitane et catalane. C’est une préparation pâtissière qui, à l’origine, est réalisée en pâte feuilletée ou brisée. Celle-ci est travaillée pour former une timbale, ce réceptacle pouvant recevoir différentes garnitures. Celles-ci allaient de fruits frais ou cuits (pommes, poires, myrtilles, petits fruits rouges, etc.) suivant la saison, parfois trempés dans une liqueur ou un alcool du cru. En ville, la cuisine bourgeoise garnit les croustades de viandes émincées en sauce, en y ajoutant pour les tables nobles des truffes et/ou du foie gras. Il est à noter que dans les zones de montagnes (Pyrénées, Alpes), la croustade était remplie avec du fromage, de la confiture et du miel. Suivant sa garniture salée ou sucrée, ainsi que la saison, la croustade pouvait être consommé chaude ou froide. Une croustade peut avoir des formes diverses et de tailles variables. La pâte est faite de façon à former une croûte consistante et durcie à la cuisson comme la couche extérieure du pain. En fonction des régions et des ménagères, on trouve beaucoup de variantes. Ici, elle se fait de façon très rustique. Une pâte simple faite avec de la farine de sarrasin, de blé et de la poudre d’amande. Lors de ma préparation, j’ai inversé les quantités de farine de sarrasin et de blé car pour l’avoir gouté chez une amie, j’ai trouvé le sarrasin trop présent. On peut garnir cette croustade avec toutes sortes de fruits. Quand je l’ai cuisiné, c’était mi-juillet, j’ai profité des cerises mais on peut mettre des myrtilles à la place, des fruits d’automne (pommes/poires/raisins/noix…). A vous de la faire avec votre envie du moment. Pour qu’elle soit excellente, il faut prendre de bons fruits bien mûrs car on ne sucre pas les fruits hormis le sucre vanillé.  La pâte est à la fois craquante et sablée. Les fruits rendent un peu de leur jus, c’est ça qui fait tout le charme de cette croustade. Je l’ai gardé un petit moment dans mes tiroirs car elle est parfaite pour le défi « Recettes autour d’un ingrédient » de Soulef – Amour de cuisine et Samar – Mes inspirations culinaires qui d’ailleurs est la marraine avec la pêche comme ingrédient. 

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !