Archives de ‘Recettes partages’

Couronne des rois printanière

Couronne des rois printaniere slider

Ce mois-ci, c’est Kelly du blog « My Pastry Addiction!« , l’heureuse marraine de la Battle Food #52 qui est un défi culinaire créé par Carole : Sunrise Over Sea. Déborah « Maman pâtisse » a craqué sur son magnifique Fantastik à la précédente édition. Ce rendez-vous mensuel réunit blogueurs ou non blogueurs autour d’un thème. Absolument rien à gagner, juste le plaisir de se creuser les méninges. Et justement, avant d’accepter l’invitation de Kelly, j’ai cogiter dur. Kelly veut des brioches !! ça c’est facile, mais surtout pas des classiques, ce serait trop facile… alors j’ai pensé à une brioche que je ne fais qu’une ou deux fois par an pour l’épiphanie. Vous savez que je suis Provençale et chez moi, c’est le célèbre gâteau des rois qui est à l’honneur tout le mois de janvier. J’ai eu envie de le revisiter pour le rendre printanier, tout en gardant son âme.. c’est à dire les fruits confits, la fleur d’oranger !! Donc je l’ai un peu adapté avec des fraises et une chantilly pour le rendre hyper gourmand. J’ai aussi adapté sa forme pour la cuisson. Vous avez ma recette du gâteau des rois Provençal ICI 😉  Au final, je trouve que cette couronne a un très joli rendu, on retrouve tout à fait le bon goût de la brioche des rois. Elle est bien sûr hyper gourmande, la chantilly et les fraises lui apportent une note de fraicheur, elle se mange très facilement à la fin d’un repas. Comme on doit la conserver au frais pour la chantilly, la brioche est un peu plus ferme mais je trouve que ça renforce les saveurs de la fleur d’oranger qui se marie très bien avec les fraises. On peut préparer la brioche la veille, la conserver dans un torchon et la décorer le lendemain… Vous êtes tentez ?? la recette va peu-être vous paraitre longue mais je l’ai bien détaillé et pendant les temps de pause, on profite pour se reposer et profiter de ce beau soleil 🙂

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Boulettes chinoises : Têtes de lion croustillantes

Boulettes chinoises Têtes de lion croustillantes slider

Ce mois-ci, nous avons le plaisir avec Sandra « Encore un gâteau » de recevoir parmi nous une charmante marraine pour notre défi mensuel de « Compile moi un menu« . Sophie du très joli blog « La tendresse en cuisine » a choisi de mettre à l’honneur sa passion, à savoir les voyages au travers de la gastronomie mondiale. Nous devons proposer des recettes étrangères pas très connues sur notre sol français. Il y a très longtemps, j’avais dégusté dans un restaurant chinois des boulettes « Tête de lion ». Des boulettes moelleuses à l’intérieur et croustillantes à l’extérieur, bien parfumées, un vrai régal. Quand Eric « Chez papa Rico » a publié sa recette, j’en vite profité pour les faire. C’est assez rapide à faire, le plus long étant de couper les vermicelles mais j’ai trouvé une astuce… je les coupe à l’avance et les conserve dans une boite hermétique pour un gain de temps considérable. En principe on se sert de vermicelles de riz, la première fois je n’ai pas fait attention et je me suis servie de vermicelles de soja… A la cuisson, j’ai vu la crinière de mes boulettes doubler de volume !! La fois d’après, j’ai pris des vermicelles de riz pour tester et nous préférons finalement celles au soja car on trouve que cela donne un croustillant beaucoup plus aérien. J’ai rajouté également une petite lichette de vin jaune « Shaoxing ». Le vin jaune est souvent utilisé dans les marinades de viande, de poisson et de fruits de mer. On l’utilise également pour assaisonner les plats sautés, pour confectionner une farce, pour la viande mijotée… C’est un produit indispensable dans la cuisine chinoise qui apporte ce petit goût .. qui nous fait voyager en Asie 😉  Voici donc, le plat que je propose à Sophie avec un petit clin d’œil pour Eric 🙂 allez voir sa version avec les vermicelles de riz ICI

Pour nous rejoindre sur ce thème et sur les suivants, tout est dans la colonne de droite 😉

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Millefeuille croustillant aux fraises, crème à la menthe

Millefeuille croustillant aux fraises, crème à la menthe slider

Voici un dessert très simple, idéal pour terminer un bon repas. Chaque cuillère est une bouchée craquante emplie de douceur et de fraicheur pour un max de gourmandise.  Il est assez rapide à réaliser, on peut faire la crème la veille pour n’avoir le lendemain que la cuisson des feuilles et le montage. Pour son 2eme challenge, Sylvie du blog « La table de Clara » nous demande de nous « Approprier le Millefeuille » !! Avec la belle saison des fraises qui débute, je vous incite réaliser très vite ce millefeuille, vous allez vous régaler. Moi, j’ai fais le choix de m’approprier la recette de Fanny « Recréa cakes » que j’avais mis de côté quand elle l’a publié 😉 et je ne le regrette pas 🙂

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Risotto au poulet, champignons et noix de cajou

Risotto au poulet, champignons et noix de cajou slider

Comme tout les mois, je participe au défi Recettes autour d’un ingrédient, lancé par les deux blogueuses Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine. La marraine du jeu, Julie du blog Passion Cuisine de Julie a choisi comme ingrédient : le riz. S’il y a un plat que j’adore cuisiner, c’est des blancs de poulet aux champignons et noix de cajou. Soit à la mode asiatique servi avec des nouilles, soit à la mode française avec de la crème fraiche et des pommes de terre vapeurs. Un plat rapide et savoureux. J’ai eu envie de le détourner légèrement pour l’accommoder en risotto et en faire ainsi un plat unique en mettant le riz à l’honneur. Un plat que je vous conseille vraiment, il est simple à faire, en une petite heure il est prêt et vous êtes sûr de régaler tout le monde.

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Terrine de riz aux poivrons et chorizo

Terrine de riz aux poivrons et chorizo slider

Dernier jour du mois, donc publication pour une « Escapade en cuisine » mais malheureusement aussi, dernière publication pour ce défi car Gabie a décidé d’arrêter afin de pouvoir s’occuper de sa petite famille et de son blog. Je la comprend d’autant plus que c’est pas facile de tout mener de front, il nous faudrait des journées à rallonge 😉 Pour cette dernière, j’ai eu la chance d’avoir comme binôme Sylvie du blog « La table de Clara« . Le thème étant sur les féculents, j’ai déniché cette superbe terrine. Elle est idéale pour un soir tiède avec une petite sauce tomate au basilic. Parfait aussi pour emporter en pique nique, car c’est aussi très bon froid avec une petite sauce un peu relevé. On peut la faire avec un reste de riz, changer la garniture… à vous de l’imaginer.  Merci Sylvie pour ce partage.

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tufahija – Pommes fourrées aux noix

Tufahija - pommes fourrées aux noix slider

Voici un petit dessert hyper bon !! Il nous vient de Bosnie-Herzégovine. Cela faisait un petit moment que je l’avais mis de côté pour le tester et c’est Catalina « Le blog de cata » qui m’en a donné l’occasion en faisant son #CataCookingChallenge04  autour de l’Europe de l’Est et Centrale. Ce dessert est beaucoup plus facile à réaliser qu’il n’en a l’air. Je l’ai un tout petit peu adapté à ce que j’ai pu trouver. Les pommes ne sont fourrées qu’avec des noix en principe mais comme j’en avais pas assez, j’ai complété avec des noisettes. Et la cerise que l’on pose sur le dessus est en fait une griotte au kirsh .. n’en ayant pas, j’ai pris des cerises confites et pour avoir le goût du kirsh, j’ai aromatisé ma chantilly avec 😉 Un dessert extra. Il est très fin en bouche, pas tellement sucré. On a la tendresse de la pomme, le croquant des noix, la douceur de la chantilly et le petit peps de la chantilly. Un dessert très frais à déguster avec gourmandise. Je n’ai fait que 6 pommes pour tester… Je peux vous dire que ce dessert fera parti de ceux que je proposerais régulièrement à mes invités car en plus il a l’avantage de pouvoir se préparer la veille. 

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bœuf bourguignon

Boeuf bourguignon slider

Ici les températures ne sont pas encore assez chaudes donc on peut se permettre de se chouchouter encore un peu avec un bon plat mijoté. Ce bœuf bourguignon est juste sublime, la viande marine pendant des heures dans un bon vin de Bourgogne relevé par un petit verre de Marc de Bourgogne. Ensuite, une cuisson longue dans une marmite en fonte. Petite, j’observais beaucoup mon père cuisiner et surtout je mémorisais toutes ses petites astuces pour rendre un plat unique. Et parmi celle-ci, Il a toujours rajouté dans ses daubes ou bourguignon 4 carrés de chocolat noir en fin de cuisson. Il me disait que cela rendait la viande brillante et  épaississait légère la sauce tout en lui apportant une touche subtile de cacao… Un plat qui se laisse apprécier à sa juste valeur et dans la continuité de mon père.. je le sers toujours avec des spaghettis 😉

« Je participe au défi Appropriez-vous la recette !!!, un jeu initié par Sylvie La Table de Clara » Pour cette première édition, je me suis appropriée la recette de mon père …

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Côtes de veau de lait Limousin, sauce moutarde violette de Brive

Cotes de veau de lait limousin sauce moutarde violette de brive slider

Ce mois-ci, c’est Didier du superbe blog « Visites gourmandes »  qui est au commande de La Bataille Food. Anne Laure « Maman est psychomot » avait craqué pour sa recette de poireaux cachés dans un gâteau roulé.  La bataille est un défi culinaire créé par Jenna du blog Bistro de Jenna qui rassemble chaque mois des blogueurs ou non autour d’un thème choisi. Donc notre parrain a choisi de nous faire travailler autour des produits locaux et des épices, ce qui ne m’étonne pas du tout, connaissant bien son blog pour le suivre depuis de nombreuses années 😉 Des produits en Limousin, il y en a beaucoup… j’en découvre tous les jours car je vous rappelle que c’est ma région d’adoption depuis 8 ans… j’en ai pas encore fait tout le tour. Nous avons la chance d’être réputé pour avoir une des meilleure viande. Que ce soit le bœuf « La limousine », le Veau de lait élevè sous la mère, le porc « Cul noir » et j’en oublie… J’ai donc naturellement choisie de mettre une de ces viandes à l’honneur avec des côtes de veau de lait.. que j’ai acheté chez « Copains comme cochons » à Egletons (19) Une boucherie qui ne travaille qu’avec des producteurs locaux, dont « l’Arédienne » à Saint Yrieix le Déjalat qui est propriétaire de cette boucherie. Ils nous proposent des prix abordables, de la qualité et surtout un très bon accueil !!   Si vous êtes dans le coin ou de passage, je vous encourage à aller y faire un tour… Pour accompagner cette viande, j’ai choisi de faire une sauce avec un autre produit que j’ai découvert ici et dont on est vraiment fan, j’en ai toujours un pot au frigo.. c’est la moutarde violette de Brive. Une moutarde douce et épicée au moût de raisins… elle n’a pas besoin d’être cuisiné tant c’est une explosion de saveur en bouche. Elle enrichit bien des mets avec très peu d’ingrédients. Donc voici ma proposition Didier  : 3 ingrédients du Limousin… Du veau de lait et de la moutarde violette que j’ai associé à de la crème fraiche épaisse des Laiteries « Les fayes » bien sûr. Un plat super simple oui, mais qui n’a pas besoin de plus pour en faire un bon repas.. Accompagné de pommes de terre soufflés… Un vrai régal pour les papilles et j’ai un fan :  mon fils en a lécher la casserole .. lol !! et pour les épices… la moutarde a tout ce qu’il lui faut 😉

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mousse de Petits Suisses au coulis de mangue

Mousse de petits suisses au coulis de mangue presentation

On est le 3 et si vous me suivez chaque mois, c’est le jour de la publication de « Recette autour d’un ingrédient » instauré par Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine. Ce mois-ci, c’est Brigitte « Les filles, à table ! » qui en est la marraine. Elle a choisi comme ingrédient : la mangue pour être la vedette de ce mois. Un fruit que nous apprécions beaucoup à la maison. Mes zhoms n’aiment pas que je le travaille trop dans les desserts, alors j’ai choisi la simplicité pour lui faire honneur. Cette mousse rends ce dessert plus léger en bouche, la mangue est vraiment mise en avant … on peut doser le sucre comme on aime. Et pour vous dire comme mes hommes ont adoré ces verrines, j’en ai encore refait ce dimanche. Elles sont bien fraiches, rapide à réaliser … pour une fin de repas parfaite.

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bouligou ou Boulaigou Limousin

Le bouligou ou boulaigou limousin slider

Le boulaigou (bouligou, boulegou ou encore balaigou) n’est rien d’autre qu’une crêpe très épaisse dont la saveur simple à régalé des générations de petits Limousins ! Son nom viendrait peut-être du fait que la ménagère à tout « boléguer » ensemble d’ailleurs dans le langage courant en limousin faire un bouligou ou boulégou c’est faire une bêtise, une erreur. La pâte est celle d’une crêpe classique (farine, lait, œuf), laissée quelque temps au repos pour qu’elle se détende et que s’y développent les arômes de la vanille, du rhum, d’une eau-de-vie locale et des fruits car on peut l’agrémenter avec des fruits de saison. Versée dans la poêle chaude beurrée, en une bonne épaisseur d‘environ 1 cm, la technique consiste à la soulever régulièrement pour laisser s’écouler en dessous de la pâte déjà prise celle encore liquide… puis, avec précaution, à l’aide d’une spatule, à la retourner pour cuire l’autre face. Trop lourde à faire sauter dans la poêle, cette crêpe roborative du goûter ou du dessert est un régal, saupoudrée de sucre comme nappée de confiture (de myrtilles, sur le plateau de Millevaches !) ou de miel des Monédières !  J’ai choisi de vous la présenter aux fruits en utilisant des Pommes du Limousin AOP… Une recette pour ma copinaute « Le blog de Cata » pour le défi   #CataCookingChallenge03. En mars, ont part en Afrique centrale, de l’ouest et Afrique australe et/ou de 2 régions de France (Limousin et Aquitaine). Ce mois-ci, j’ai fait le choix de rester dans ma région d’adoption, le Limousin 😉

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Queue de castor – Beignet canadien

Queue de castor slider

Mardi gras, c’était il y a 15 jours à peu près. Mais le mois de Mars est celui qui voit fleurir les parades des corsos, les défilés de carnaval .. le printemps arrive … (oui, on y croit même si aujourd’hui ça flotte et ça (re) caille 🙁  )   !! Et les envies de beignets et de gaufres sont omniprésents !! Ce mois-ci avec Sandra « Encore un gâteau » on vous emmène danser tout le mois sur un air bien entêtant « Au bal … au bal masqué Ohé Ohé » 😉 Pour ma participation, j’ai eu envie de vous emmener au plus grand carnaval d’hiver au monde… au Canada et plus précisément au Québec. La queue de castor est le beignet far de ces festivités. A mi chemin entre la gaufre et le beignet, la queue de castor est frite dans le l’huile de canola, enrobée de sucre, cannelle ou on peut les déguster avec un filet de sirop d’érable.. tartinés de nutella, de sauce au chocolat.. et même en version salées. Ces beignets sont vraiment super bons.. pour ravir le cœur des enfants au goûter, je vous conseille vivement de les essayer. Pour nous rejoindre sur le défi du mois qui a été cré par Seb « Poivré Seb« , un petit coup d’œil dans la colonne de droite 😉

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mini tourtes aux carottes à l’orange et veau

Mini tourte aux carottes à l'orange et veau slider

Tous les 3 du mois, vous en avez pris l’habitude, c’est la publication pour « Recettes autour d’un ingrédient« . C’est un petit jeu sans prise de tête, où il s’agit de cuisiner et mettre en vedette un ingrédient particulier. Initié par Samar et Soulef . C’est déjà la  26ème édition.
Chaque mois une nouvelle marraine est désignée, qui choisi un ingrédient accessible aux 4 coins du monde et « encadre » le jeu. Ce mois-ci, c’est Samia du blog « Nuances culinaires » qui nous a proposé de travail autour de la carotte. La carotte peut aussi bien se cuisiner salée que sucrée. Pour ma part, j’ai choisi de refaire pour la énième fois ces petites tourtes que l’on adore. Elles sont hyper moelleuses, un bon goût de carottes qui sont déglacés au jus d’orange avec la touche de cerfeuil, ça se marie à la perfection avec le veau. Cette recette revient très souvent dans mes menus à la demande de mes zhoms. Aujourd’hui, j’en profite pour enfin la publier.

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pâtes comme un risotto aux légumes et viande

Pâtes comme un risotto aux légumes et viande slider

La Bataille Food,  c’est un défi culinaire créé par Jenna du blog Bistro de Jenna qui rassemble chaque mois des blogueurs ou non autour d’un thème choisi par la marraine. Le flambeau est ainsi passé de mois en mois. C’est  Hélène de Keskonmangemaman? qui a élu le mois dernier Anne Laure du blog  Maman est psychomot. Le thème du mois porte sur la dissimulation de fruits ou légumes pour que nos chères têtes blondes (mais pas que) en mangent sans presque sans rendre compte … J’ai la chance d’avoir mon fils qui adore les légumes et les fruits .. mais pas tous .. il y en a juste un ou deux qu’il n’aime pas du tout ..  les navets et les poireaux, trop fort en goût pour lui … Donc j’ai fait le pari de lui en faire manger l’air de rien 😉 . J’avais quand même de sérieux doute car il est difficile de berner un enfant de 10 ans mais .. j’ai réussi !! En râpant les légumes, ils ont carrément fondu dans le plat et l’ajout de viande haché à bien parfumé le plat. Il a tout englouti et s’est vraiment régalé. Il ne m’a même pas cru quand je lui ai dit les légumes qu’il y avait dedans. Donc légumes cachés, c’est bon. J’ai cuisiné ce plat à l’huile d’olive.. Je pense être dans le thème .. on y va pour le déroulé 😉

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mousse de mascarpone glacée au café , sauce chocolat noir

Mousse de mascarpone glacée au café , sauce chocolat noir slider

Pour terminer ce mois de Février (sous la neige actuellement ici !!), je vous propose pour rester dans l’atmosphère glacée de cette belle journée ce superbe dessert glacé 😉 Ce mois-ci, pour une « Escapade en cuisine« , je suis allée faire encore un tour chez ma copinaute Hélène « Keskonmangemaman?« .. ( j’ai fait une demande d’adoption à Hélène.. un raptor de plus ou de moins, elle verra pas la différence 😉  ) .. Nous devions choisir une recette sur le chocolat et j’ai fondu de plaisir sur sa superbe mousse glacée… c’est pas un dessert 100% chocolat mais tant pis … on peut faire couler la sauce 100 % chocolat noir pour ensevelir le gâteau et ni vu, ni connu … 😉 Ce mariage de mousse au café bien corsé et chocolat très noir (j’ai pris un 85% cacao) , l’onctuosité du mascarpone … il m’en faut pas plus pour fondre … je suis gourmande là et je l’assume… le café sous toute ses formes, faut pas m’en promettre 🙂 .. je vous ai bien tenté ??? allez, on file en cuisine voir le déroulé de la recette 🙂

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Poulet à la Kiev

Poulet à la kiev slider

En février, Catalina « Le blog de cata » nous a emmené en voyage pour son 4eme #CataCookingChallenge02 dans l’ Europe du Nord et en Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Mon choix s’est porté sur l’Ukraine où j’ai craqué pour ces superbes blancs de poulet pannés. Après plusieurs recherches sur le net, je me suis arrêtée sur la recette de Jamie Oliver. J’ai jonglé avec Google traduction qui me proposait dans la recette de trouver une fusée et de chasser les œufs en libertés !! Après renseignement auprès de Toulouse pour une fusée, il faut réserver longtemps en avance 😉  lol … du coup, j’ai lancé un grand SOS à mon mari qui est sensé être bilingue et me voilà enfin avec ma recette parfaitement traduite. Mais qu’est ce que le Poulet à la Kiev ? D’après ce que j’ai lu, cette recette est généralement attribué à l’Ukraine, Kiev étant la capitale mais un historien russe de la gastronomie William Poknlyobkin l’attribue au Club des marchands moscovites de Saint-Pétersbourg au début vingtième siècle qui le nommait « Escalopes Novo-Mikhailovsky ». Un restaurant soviétique l’aurait ensuite renommée « escalope au style de kiev » devenu ainsi « Poulet à la Kiev » en français. Mais une autre théorie dit que cette recette a été oubliée par sa terre d’origine russe lors de la Révolution et a été ainsi récupérée par les Ukrainiens et rebaptisée « Poulet à la Kiev » …. Bon dans tous ça, moi je ne vous dirais qu’une seule chose. Cette recette est vraiment délicieuse. La chair des blancs de poulet est extrêmement moelleuse et très parfumée. La panure est très croustillante, nous avons vraiment adoré ce plat et cette balade en Ukraine .. ou pas 😉 

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 2 3 27