Archives de ‘Cata Cooking Challenge’

Tufahija – Pommes fourrées aux noix

Tufahija - pommes fourrées aux noix slider

Voici un petit dessert hyper bon !! Il nous vient de Bosnie-Herzégovine. Cela faisait un petit moment que je l’avais mis de côté pour le tester et c’est Catalina « Le blog de cata » qui m’en a donné l’occasion en faisant son #CataCookingChallenge04  autour de l’Europe de l’Est et Centrale. Ce dessert est beaucoup plus facile à réaliser qu’il n’en a l’air. Je l’ai un tout petit peu adapté à ce que j’ai pu trouver. Les pommes ne sont fourrées qu’avec des noix en principe mais comme j’en avais pas assez, j’ai complété avec des noisettes. Et la cerise que l’on pose sur le dessus est en fait une griotte au kirsh .. n’en ayant pas, j’ai pris des cerises confites et pour avoir le goût du kirsh, j’ai aromatisé ma chantilly avec 😉 Un dessert extra. Il est très fin en bouche, pas tellement sucré. On a la tendresse de la pomme, le croquant des noix, la douceur de la chantilly et le petit peps de la chantilly. Un dessert très frais à déguster avec gourmandise. Je n’ai fait que 6 pommes pour tester… Je peux vous dire que ce dessert fera parti de ceux que je proposerais régulièrement à mes invités car en plus il a l’avantage de pouvoir se préparer la veille. 

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bouligou ou Boulaigou Limousin

Le bouligou ou boulaigou limousin slider

Le boulaigou (bouligou, boulegou ou encore balaigou) n’est rien d’autre qu’une crêpe très épaisse dont la saveur simple à régalé des générations de petits Limousins ! Son nom viendrait peut-être du fait que la ménagère à tout « boléguer » ensemble d’ailleurs dans le langage courant en limousin faire un bouligou ou boulégou c’est faire une bêtise, une erreur. La pâte est celle d’une crêpe classique (farine, lait, œuf), laissée quelque temps au repos pour qu’elle se détende et que s’y développent les arômes de la vanille, du rhum, d’une eau-de-vie locale et des fruits car on peut l’agrémenter avec des fruits de saison. Versée dans la poêle chaude beurrée, en une bonne épaisseur d‘environ 1 cm, la technique consiste à la soulever régulièrement pour laisser s’écouler en dessous de la pâte déjà prise celle encore liquide… puis, avec précaution, à l’aide d’une spatule, à la retourner pour cuire l’autre face. Trop lourde à faire sauter dans la poêle, cette crêpe roborative du goûter ou du dessert est un régal, saupoudrée de sucre comme nappée de confiture (de myrtilles, sur le plateau de Millevaches !) ou de miel des Monédières !  J’ai choisi de vous la présenter aux fruits en utilisant des Pommes du Limousin AOP… Une recette pour ma copinaute « Le blog de Cata » pour le défi   #CataCookingChallenge03. En mars, ont part en Afrique centrale, de l’ouest et Afrique australe et/ou de 2 régions de France (Limousin et Aquitaine). Ce mois-ci, j’ai fait le choix de rester dans ma région d’adoption, le Limousin 😉

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Poulet à la Kiev

Poulet à la kiev slider

En février, Catalina « Le blog de cata » nous a emmené en voyage pour son 4eme #CataCookingChallenge02 dans l’ Europe du Nord et en Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Mon choix s’est porté sur l’Ukraine où j’ai craqué pour ces superbes blancs de poulet pannés. Après plusieurs recherches sur le net, je me suis arrêtée sur la recette de Jamie Oliver. J’ai jonglé avec Google traduction qui me proposait dans la recette de trouver une fusée et de chasser les œufs en libertés !! Après renseignement auprès de Toulouse pour une fusée, il faut réserver longtemps en avance 😉  lol … du coup, j’ai lancé un grand SOS à mon mari qui est sensé être bilingue et me voilà enfin avec ma recette parfaitement traduite. Mais qu’est ce que le Poulet à la Kiev ? D’après ce que j’ai lu, cette recette est généralement attribué à l’Ukraine, Kiev étant la capitale mais un historien russe de la gastronomie William Poknlyobkin l’attribue au Club des marchands moscovites de Saint-Pétersbourg au début vingtième siècle qui le nommait « Escalopes Novo-Mikhailovsky ». Un restaurant soviétique l’aurait ensuite renommée « escalope au style de kiev » devenu ainsi « Poulet à la Kiev » en français. Mais une autre théorie dit que cette recette a été oubliée par sa terre d’origine russe lors de la Révolution et a été ainsi récupérée par les Ukrainiens et rebaptisée « Poulet à la Kiev » …. Bon dans tous ça, moi je ne vous dirais qu’une seule chose. Cette recette est vraiment délicieuse. La chair des blancs de poulet est extrêmement moelleuse et très parfumée. La panure est très croustillante, nous avons vraiment adoré ce plat et cette balade en Ukraine .. ou pas 😉 

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Beignets de porc aigre doux

Beignets de porc aigre doux slider

Pour le 3ème  #CataCookingChallenge01 de ma copinaute Catalina « le blog de Cata », on voyage ce mois-ci en Asie centrale, Asie de l’Est et l’Asie du Sud. J’ai choisi de vous faire voyager en Chine avec ces délicieux beignets de porc aigre doux. Je me suis rendue chez mon petit marchand chinois pour faire le plein des produits pour ce plat, notamment le vin chinois et le vinaigre de riz, afin de retrouver ce même goût  authentique des plats des restaurants chinois. Ne vous affolez surtout pas avec les quantités de sucres et de vinaigre. Ce plat est un bon sucré-salé ,  le vinaigre arrive bien à contre balancer tout ce sucre et le plat est vraiment divin. Nous avons adoré lécher la sauce jusqu’à la dernière goutte !! D Je vous emmène dans ma cuisine pour la réalisation de cette recette et pour fêter ensemble le nouvel an chinois.. Une année sous le signe du COQ 🙂

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sachertorte, le gâteau Autrichien

La Sachertorte est un gâteau au chocolat (Torte signifie gâteau en allemand), mis au point et confectionné par Franz Sacher en 1832 pour le prince Klemens Wenzel von Metternich. Franz Sacher était alors un jeune apprenti de 16 ans, qui remplaçait pour l’occasion son chef-pâtissier, alité.  Il n’imaginait pas l’impact qu’aurait son gâteau sur les amateurs de chocolat des quatre coins du monde. Ce gâteau est de nos jours la spécialité de l’hôtel Sacher de Vienne et, dans une version concurrente, celle du chocolatier Demel. Le gâteau de l’hôtel Sacher, cuit dans un moule rond, est constitué de deux couches de pâte à génoise au chocolat aérée, d’une fine couche de confiture d’abricots au milieu et d’un glaçage de chocolat noir sur le dessous, le dessus et les côtés. Traditionnellement, on le consomme avec un peu de crème chantilly.

Ce gâteau a fait l’unanimité auprès de mes testeurs et aussi de mes collègues de travail qui certaines attendent la recette avec impatience 😉 Je dois reconnaitre que la génoise est vraiment très légère et cette couche de confiture d’abricots  apportent un véritable plus avec le chocolat.. je parle même pas du glaçage !! Bon, vous l’aurez compris, je vous invite vraiment à le tester car en plus il est assez rapide et facile à faire ! Et c’est grâce à Catalina « Le blog de Cata » que j’ai fait cette découverte en fouinant dans mon très gros livre de recettes du monde. Pour le 2ème  #CataCookingChallenge12, je me suis envolée vers l’Autriche, un pays que je rêve de découvrir depuis des années.

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pecan Pie : Tarte aux noix de pécan américaine

Pecan pie : Tarte aux noix de pecan americaine slider

En très grande amatrice de fruits à coque et notamment tout ce qui est noix, cela fait un petit moment que j’avais cette recette de côté à faire. Cette superbe tarte me tentait bien.  En voyant le nouveau challenge de Catalina « Le blog de Cata« , je me suis vite inscrite car c’était l’occasion d’enfin prendre le temps de la réaliser. Du coup, j’ai vite commandé le fameux Syrup gold de Karo et la mélasse pour réaliser la vraie ou tout du moins retrouver ce bon goût car les noix de pécan ne font pas tout 😉 J’avais eu la chance d’en goûter une faite par une pure Américaine (ma grande-tante !!) 😉 mais cela fait très très longtemps. Que vous dire sur cette tarte ?? si ce n’est : « Faites là sans attendre !! » 😉  c’est une pure merveille en bouche !! Avec les proportions, j’ai fait une tarte de 20 cm et 6 individuelles.. Donc pour 12 personnes mais en fait, il faut compter que pour 6 😉 Elles n’ont pas fait un pli avec ce terrible goût de « reviens’y » !!!

Pour en revenir au challenge que Catalina va nous lancer chaque mois, c’est assez simple. « Créativité, échange, découverte, cuisine du monde, partage …. Comme son nom l’indique, ce Cata Cooking Challenge consiste à mettre en compétition culinaire des blogs culinaires ou des passionnés de la cuisine. » Donc pour commencer, Catalina nous défis sur la cuisine Américaine #CataCookingChallenge11. Tout est expliqué sur ce lien, si vous voulez participer.

« La Pecan Pie est une tarte américaine traditionnelle qui est généralement préparée durant les Holidays (fêtes de fin d’année américaines), notamment pour le repas de Thanksgiving et durant les vacances de Noël. Selon la tradition, les Français ont inventé cette tarte après avoir colonisé la Louisiane où les Amérindiens leur font découvrir la noix. Elle est aussi connue sous le nom de Tarte aux pacanes de la Nouvelle-Orléans, pour ajouter un peu de l’aura de la cuisine française à ce plat national. Néanmoins, les efforts pour retracer l’origine de cette recette n’ont pas permis de remonter au-delà de 1925. Les livres de cuisine Fannie Farmer et The Joy of Cooking ne l’ont pas mentionnée avant 1940. Les créateurs du sirop Karo ont popularisé leur recette. Le site web de la marque proclamait que la recette avait été créée dans les années 1930 comme nouvelle application du sirop du maïs. »  Alors pour démêler tout ça, c’est pas évident !! 😉

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mustikkakukko, Tarte sablée aux myrtilles de Finlande

Mustikkakukko, tarte sablée aux myrtilles slider

Je commence ma balade en Finlande avec cette tarte pour le  #CataCookingChallenge02 de ma copinaute Catalina « Le blog de cata« . Une recette que je remet à la une car c’est vraiment un pur délice, je crois n’en avoir jamais mangé d’aussi bonne, un savant mélange entre la farine et les fruits. Cela donne une texture très proche du crumble, l’ajout de maïzena épaissit le jus des fruits pendant la cuisson, on a l’impression de manger un coulis à mi-chemin d’une confiture. J’arrive pas à décrire ce goût si surprenant qui nous donne toujours envie d’en reprendre une bouchée. Et encore, je l’ai faite avec de la farine complète, dès que je trouve de la farine de seigle, je la retente pour voir la différence. Je ne peux que vraiment vous conseiller de la tester et de me donner vos impressions.

Dans mon congélateur, il me restait un fond de myrtilles cultivées en Corrèze (les grosses que l’on voit au fond) que j’ai complété par des sauvages qui sont aussi ramassées sur la plateau des Monédières en Corrèze, petite capitale de la Myrtille. J’ai la chance de pouvoir remplir mon congélateur en Août (environ 10 kg chaque année) pour en profiter tout l’hiver… Je vous laisse (re) profiter de cette recette et je m’en vais chercher une recette nouvelle pour ma deuxième participation 😉

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !