Archives de ‘Cuisine Provençale’

Queue de lotte à la Provençale

Queue de lotte à la provencale slider

Aujourd’hui, je vous emmène faire un petit tour dans ma Provence pour déguster ensemble de bonne queue de lotte. Une recette qui a toujours fait partir de ma famille.. Quand le poisson n’était pas très cher, elle faisait le bonheur d’un de nos repas du dimanche. J’ai eu la chance aussi, de trouver des queues de lotte à moitié prix cette semaine, bien blanches, bien belles. C’est pas évident du tout en Corrèze de trouver du poisson (autres que rivière) à des prix accessibles (quasiment 30% de plus que dans le sud)  et je parle même pas du poisson de la méditerranée qui lui n’est même pas connu des poissonnier du coin :/  !! C’est ce qu’il me manque le plus depuis que je suis partie, la mer et ses poissons. J’ai pensé à cette recette que je ne vous avais pas encore partagé. Elle est simple, pleine de parfum du soleil.. un vrai bonheur 🙂

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pompe à l’huile d’olive Provençale

Pompe à l'huile d'olive slider

Pour le thème « Les spécialités de nos régions » de Compile moi un menu que Sébastien de « Poivré Seb » et moi-même gérons ensemble, j’ai choisi de vous présenter une spécialité de ma Provence. Cela vous étonne ?? 😉 et de vous conter à la fin de l’article , l’histoire des 13 desserts provençaux.

Quelques mots sur le défi et le jeu « Compile moi un menu ». C’est un jeu culinaire qui se déroulent en deux parties. Le thème et la publications des recettes puis la compilation d’un menu sur le tableau Pinterest qui est réalisé chaque mois. Ce mois ci, les règles à respecter  :

1 –Réaliser une spécialité culinaire de votre région incontournable des tables pour les fêtes de fin d’année.

2 – Nous raconter « Une tradition de Noël, de l’An ou nous parler d’une curiosité touristique de votre région »

3 – Une décoration festive.

Je pense que tout y est !! Pour en revenir à la pompe, c’est une tradition dans ma famille depuis des générations, je n’ai jamais passé un Noël sans pompe depuis que je suis en Corrèze, je n’en trouve pas donc je la fait et elle est aussi bonne. Et le summum pour moi, c’est au petit-déjeuner. La pompe a une texture très particulière, elle ne ressemble pas du tout à une brioche (celle que l’on trouve dans les commerce est plus une pogne qu’une pompe) , après la cuisson, elle doit être ferme et être légèrement pâteuse en bouche !! Et si vous avez la chance de la faire vieillir quelques jours, elle rassit, durcit et elle n’en ait que meilleure. Place maintenant à la recette et on se retrouve à la fin pour ma petite histoire 😉

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mini pissaladière et mini saladière

Mini pissaladiere et mini saladiere slider

Nous voici de retour pour la 4ème mission des 0.o Chut,  Un défi sorti tout droit de l’imagination de Karine « Chut je pâtisse!« .  Pour cette édition, c’est Lyne du blog « Epice et moi » qui a choisi comme thème « FingerFood Chic et Glamour » en d’autre terme : Réaliser une recette que l’on mange avec les doigts devant notre film préféré !! Et comme dans ce défi, il y a aussi l’ingrédient mystère pour corser le tout, le hasard m’a mis en binôme avec Elsa du blog « Envie d’une recette« . Elle m’a donné l’olive comme ingrédient à incorporer dans ma recette, je lui ai donné la pomme. Dès que j’ai vu, l’olive … ma recette et mes films étaient tous trouvés. En bonne marseillaise, l’olive fait partie intégrante de nos apéritifs. Ma préférée, c’est l’olive cassée… Mais là ce n’était pas du tout la saison et en plus, je vie loin de ma Provence maintenant. Mais qu’à cela ne tienne, j’ai tout de suite pensé à la recette que mon père nous faisait si souvent avec les olives noires de Nice … Il l’appelait la pissaladière mais sans le « pi » car en fait, c’est une pissaladière  à sa façon.. j’ai décidé de la revisiter en mini pour pouvoir les déguster avec le doigts, accompagné de notre pastaga 😉  devant un bon film. Et en parlant de film, je n’ai pas pu faire un choix car pour moi, pour ma Provence, pour les olives.. il n’y a rien de mieux qu’un bon film de Pagnol ou de Fernandel, ceux qui ont bercé mon enfance, ceux qui représentent si bien Marseille…

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pâte de coing

Pâte de coing une

Aujourd’hui, je participe à un joli concours et ça se passe chez Gwendoline du blog « Mon p’tit coin gourmand« . Pour participer; Gwen nous a demandé de cuisiner « Notre cuisine« . En fait des plats de nos régions qu’elles soient natives ou adoptives. J’ai décidé de vous faire une recette de ma région de naissance, la Provence. Cette gourmandise est très connue, mais pour moi elle a beaucoup d’importance dans ma vie. Du plus loin que je me rappelle, nous avons toujours fait la pâte de coing maison. Mon grand-père avait dans son jardin des cognassiers et chaque année, nous faisions la récolte pour les pâtes, gelée, tarte etc… et surtout pour les 13 desserts provençaux !! je me régalais petite à regarder mon grand-père cuisiner la pâte de coing et c’était notre plaisir de la couper, la rouler dans le sucre  et surtout… l’engloutir !! Je n’ai malheureusement jamais noté sa recette, j’étais bien trop petite.

Mais, il y a quelques temps mon amie Béatrice, du sublime et savoureux blog  » Popote et nature » a publié LA recette. Quand j’ai vu les photos, j’ai fait un bon de … ?? ans 😀  en arrière. J’en ai fait pour Noël, un vrai régal… mon fils a découvert la pâte de coing et il en est super fan. J’ai eu l’occasion d’en trouver encore début février et du coup, j’ai profité de ce concours pour refaire mon stock !! J’ai deux boites pleines et j’adore en piquer une de temps en temps, comme au bon vieux temps 😀  … après cet article, je vous met aussi la recette de la gelée de coing car elles vont de pair ces deux recettes.

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Panisse maison et tomates à la Provençale

Panisse maison et tomates à la Provençale une

Ce dimanche, je participe au tour au soleil de Miss Cuisine. Ce tour concerne les recettes de Provence Alpes Côte d’azur et étant une marseillaise de naissance, j’avais envie de partager avec vous une recette familiale, pleine de soleil et de chaleur. Un plat qui a bercé mon enfance. La Panisse marseillaise et les tomates à la provençale.  La Panisse se déguste frite en apéro, en entrée ou en accompagnement d’un plat avec du jus. Le Panisso (panisse) est une bouillie faite de farine de pois chiche et de sel, légèrement aromatisé à l’huile d’olive, une bouillie qui se solidifie au frais. On la trouve habituellement sous forme de rouleau dont on découpe des tranches de 0.5 cm d’épaisseur.  J’avais l’habitude de l’acheter toute faite à Marseille, mais depuis que je suis en Corrèze, je n’en trouve plus du tout. Ils connaissent pas ici. Cela fait 4 ans que je n’en avais plus mangé !! Quand j’ai trouvé de la farine de pois chiche (ingrédient indispensable et principal), j’ai décidé de la faire maison et pour ma première, je suis fière de moi. Elle a exactement le même goût, il n’y a que la texture qui est un peu plus souple que celle du commerce. Mais c’est un régal et je pense que je préfère même celle-ci. C’est également l’avis de ma mère qui elle aussi est une pure marseillaise !! Vous l’aurez compris, la panisse c’est tout le soleil du midi dans votre assiette. 🙂

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Navettes à la fleur d’oranger de Marseille

Navettes à la fleur d'oranger de marseille une

S’il est un biscuit que j’adore, c’est celui-ci. Il a déjà par lui même une belle histoire que vous pouvez consulter directement sur ce blog qui la raconte à merveille. Puis il est super bon et bien sûr, c’est ma région, mon chez moi « Marseille » !! La navette est bénie chaque année à l’Abbaye de St Victor le jour de la Chandeleur, Abbaye où mes parents se sont mariés et où j’ai été baptisé. Cela fait des années que j’essaie pleins de recettes diverses sans jamais réellement me rapprocher de la vrai. Un jour ma mère ce baladait sur mon blog et elle visitait également les blogs de mes copinautes quand d’un coup elle me dit : « Regarde cette recette des navettes, elles ont l’air de s’en rapprocher beaucoup, faudrait la tester »!! Je regarde ledit blog et je tombe sur Cathy « Kaderick en Kuizinn« .. Je n’ai pas été autrement étonné car Cathy et son mari sont aussi fan que moi de la cuisine de Provence. Allez hop, nous voici en binôme en cuisine… et voilà le résultat !! Vous voulez savoir… si elles sont sur mon blog, c’est que c’est gagné !! A une petite texture de différence, c’est THE navette !!

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Gâteau des rois Provençal

Gâteau des rois provencal une

En Provence, il est de tradition à l’Epiphanie de manger le gâteau des rois. Une délicieuse brioche au bon goût de fleur d’oranger et de zeste d’orange, garnie généreusement de grains de sucre et de fruits confits. Depuis toute petites, ce gâteau a fait le bonheur de tous nos dimanches du mois de janvier. Nous trouvions rarement « la galette des rois parisienne ». Etant « expatriée » en Corrèze, ici les gâteaux des rois sont de très pales imitations de celle que je connais. Il n’y a pas de fruits confits, et cela ressemble plus à une brioche en forme de couronne qu’à notre bon vieux gâteau. Et oui, je suis un peu chauvine !! 🙂 Donc, j’ai décidé de la faire maison. Une amie de ma Provence m’a donné la recette que son père (ancien boulanger) faisait et voici le résultat… un délice. Le goût y est, la garniture aussi. Elle est souple et moelleuse, l’espace d’un instant, j’ai fermé les yeux et j’ai rajeuni de quelques années. Je vous souhaite encore une bonne année, qu’elle soit douce… et gourmande avec cette première recette que je vous offre !! 

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Soupe de poisson d’une marseillaise

Soupe de poisson d'une marseillaise une

 « La soupe de poisson » de ma famille, la fameuse bouillabaisse. Et oui, encore.. une histoire de famille 😉 Je suis marseillaise, de parents marseillais, grand parents marseillais (d’un côté !! un grand-père, pécheur amateur sur sa barquette ) et un arrière grand-père Italien mais qui s’est installé à Marseille dans sa jeunesse. Il était sardinier… Autant, vous dire qu’avec cette lignée,  (et la lignée remonte jusqu’en 1265, je fais aussi de la généalogie!!), à la maison, le poisson, la soupe et la bouillabaisse, c’était très très souvent. Donc voici ma recette, celle que ma mère a toujours faite, pleine de senteur et du soleil de Marseille.

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Croquants aux amandes

Croquants aux amandes une

Je vous présente à travers cette recette le blog « La p’tite cuisine de Pauline« . De jolies recettes, beaucoup du Sud, un régal pour les papilles, bon je suis un peu chauvine, j’avoue. Et pour clôturer les publications de ce dimanche pour un Tour en cuisine, je vais aller dans « La cuisine de Sandrine » voir ce qu’elle a préparé.

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Oreillettes Provençale

Oreillettes provençale une

Aujourd’hui c’est Mardi Gras et comme il y a grève à l’école, nous avons profité de l’après midi pour préparer ces délicieux beignets. L’oreillette, on l’appelle comme ça en Provence car on dit qu’elle ressemble aux oreilles du Christ. C’est une recette super simple a faire. 4 ingrédients, pas de parfum, elle se mange simplement couverte de sucre glace. Il ne faut pas aspirer quand on la porte à la bouche, ni tousser !!! 😉 Voici donc, cette fameuse recette que l’on appelle souvent à tort la bugne (qui est aussi excellente mais différente) … et chez nous, on la déguste toute l’année.

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ravioles sauce Provençale et gambas

Ravioles sauce provençale et gambas une

Je participe au deuxième tour à thème : les pâtes  pour Miss Cuisine de « Un Tour en Cuisine« . Comme dans cette catégorie nous n’avons pas de recettes à choisir dans un blog, mais plutôt a en créer une, j’ai voulu mettre en valeur des pâtes que j’aime beaucoup. Les Ravioles de Romans. J’ai fait une sauce provençale dans laquelle j’ai fait cuire mes gambas et au dernier j’ai glissé mes ravioles dedans. Ils ont pris le bon goût du basilic, nous nous sommes bien régalés.

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Daube Provençale

Daube provençale une

Une recette que j’ai mangé tout au long de mon enfance. La Daube provençale. Je vous livre ici, la recette de mon père. Il n’avait pas son pareil pour la réussir, un tour de main que je n’arrive pas à retranscrire. Un conseil, il vous faut un très bon vin rouge de Provence et il faut qu’elle mijote … longtemps …  N’hésitez pas à commencer à la cuisiner le vendredi si vous voulez la servir le dimanche. Réchauffé, elle n’est que meilleure.

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Soupe au pistou

Soupe au pistou une

Si on vous demandait quel est le plat qui vous ressemble le plus?… Moi, ce serait sans hésiter celui-ci. Un plat gorgé de soleil, pleins de couleurs, généreux, convivial avec son petit caractère subtil. Une recette typiquement provençale. Chaque famille en Provence a la sienne, voici celle que j’ai toujours mangé chez mes parents et que je continue a faire pour ma famille. Chez nous, on la cuisine dès que le basilic sort ses premières feuilles, un plat d’été qui mérite une bonne sieste après!!

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Alouettes sans tête

Alouettes sans tête slider

Voici une recette de ma région natale : La Provence. Un plat typique bien d’en bas, comme il se dit, car j’ai vraiment eu du mal à faire comprendre à mon boucher le morceau de viande que je voulais pour les alouettes. Une recette simple, pleine de saveur du Sud à cuisiner en famille ou entre amis.

 

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Chichi Frégi

Chichi Fregi slider

Cette semaine, mon fils ayant contracté la varicelle, nous avons ressorti une vieille recette qui me vient de mon arrière grand-mère. Le célèbre » Chichi Frégi de l’Estaque ». Je ne prétends pas posséder la recette initiale mais celle-ci, mon aïeule la faisait avec sa sœur sur un stand à la foire de Marseille dans les années 1920-1930. Et d’après ses dires, elles avaient beaucoup de succès. Donc mon fils et moi, nous nous sommes lancés dans la préparation et je crois que c’est un bon remède pour les « Boutons »!!

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !