Articles tagués ‘gouter’

Pognes aux pralines roses de Christophe Felder

Pognes aux pralines roses de Christophe Felder slider

Compile moi un menu dédit son défi culinaire du mois d’octobre à la lutte pour la prévention  contre le cancer du sein. Ce mois d’octobre se veut rose dans nos têtes, dans nos cœurs et dans nos cuisines depuis quelques années. C’est donc tout naturellement qu’avec Sandra « Encore un gâteau » nous avons décidé de rempiler pour la 3ème année et de vous demander de mettre du rose dans vos assiettes. Ce n’est pas évident de trouver des recettes en roses surtout quand on en fait régulièrement depuis des années à cette période. En allant fouiner dans mes livres de cuisine, un bouquin a attiré mon regard par sa belle couleur rose. La bible rose de Christophe Felder. Je me suis dit qu’avec un peu de chance, j’aillais trouver mon bonheur dedans et j’ai trouvé une seule recette qui utilise de la praline rose que j’avais acheté en prévision du défi. Je me suis lancée les yeux fermés dans la réalisation de ces pognes car par expérience je sais que je ne rate jamais une de ces recettes. Elles sont parfaitement expliquées, étape par étape. C’est un vrai plaisir de se mettre à boulanger ou à pâtisser en compagnie de M. Felder 😀 . C’est une recette un peu longue à faire en temps de pousse et de repos; mais sur une journée, c’est tout à fait réalisable, cela nous laisse du temps pour vaquer à nos occupations entre deux. Ces pognes sont divines. La mie est aérée, filante. Les pralines ont presque fondu donnant à la brioche un goût indescriptible, c’est un régal pour le goûter ou le petit déjeuner. Une recette que je n’hésiterais pas à refaire pour le bonheur de mes zhoms qui se sont vraiment régalés, j’ai réussi à en sauver juste une pour moi après tout ce boulot !!

Et comme toujours, pour nous rejoindre c’est dans la colonne de droite. Vous avez jusqu’au 25 pour cuisiner rose si vous avez envie de venir partager avec nous 😉

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Falue – La brioche Normande

Falue – La brioche normande slider

Vous vous souvenez de la Teurgoule que j’ai publié en début d’année ? Quand ma collègue de travail m’a donné la recette, elle m’a parlé de cette fameuse Falue en me disant que c’était la tradition d’accompagner la Teurgoule avec mais elle ne l’avait jamais faite.  Donc ma mission a été de chercher sur le net cette Falue. J’ai trouvé pas mal de recettes mais jamais deux fois la même, il y avait toujours des petites variantes. (Je testerais les autres versions plus tard).  J’ai finalement opter pour la recette sur le site de Patrimoine Normand. Je ne sais pas si c’est la version d’origine mais je peux vous dire que l’on sait vraiment régalé. Je me disais qu’une brioche pour accompagner un riz au lait c’était très roboratif mais non. La Falue est vraiment très légère (malgré les apparences 😉 )  et son goût très complémentaire avec la Teurgoule. J’ai été très perplexe quand j’ai lu le déroulé de la recette mais cela marche à merveille, jugé vous même sur les photos 🙂 Avec cette quantité, on fait deux très belles brioches qui se conservent enveloppées dans un torchon pendant 3 à 4 jours. Elles partent très vite le matin au petit déjeuner ou comme mon fils a adoré les manger, avec des tranches de pêches bien juteuses dessus pour le gouter. Il m’est resté une moitié de brioche avec laquelle j’ai réalisé un flan brioché aux pommes. Tout se recycle 😉

Pour la petite histoire, je vous mets un extrait du site que vous pouvez consulter pour connaitre l’histoire de la Falue sur la fête des Rois ICI . « La falue fait partie des mets traditionnels normand. C’est un dessert attesté dans une bonne partie de la Normandie et en particulier le Besin, le Saint-Lois, le Coutançais. Son nom dénote un caractère ancien. Falue ou Fallue vient du mot falle qui désigne l’estomac et qui viendrait du terme scandinave falur désignant un « tube » en vieux norrois, la langue des viking » …..

Je propose cette recette à « Compile moi un menu« , le défi mensuel que je gère chaque mois avec Sandra « Encore un gâteau« . Ce mois-ci on vous a proposé de venir boulanger pour nous 🙂 Pour nous rejoindre sur le thème du mois d’octobre, tout les liens sont dans la colonne de droite.

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pain perdu de nos grands mères

Pain perdu de nos grands mères slider

Après la rentrée des classes, voici le jour de la rentrée de la Bataille Food, un jeu crée par Jenna du joli blog « Bistro de Jenna« . Lors de la dernière édition, Lova « Graine de faim Kely »  a eu un coup de cœur pour le Pulled Carott Burger  de Justin « The Garden Of Delights » qui devient donc parrain de cette 48eme édition.

« Voilà donc le thème, » L’as du goûter c’est moi ! « , donnons nous pleins d’idées de goûter, faites moi rêver devant un goûter original, un goûter d’un autre pays, d’ailleurs, le goûter de votre enfance par excellence ou bien encore revisité moi les goûter industriels ( pim’s, napolitain, pitch….), l’idée et de partager notre amour pour ce moment, cette pause gourmande, faire de bons goûter maison, se régaler et régaler les petites ou grandes têtes blondes ;), pouvoir répondre à la grande question  » Y’a quoi pour le goûter ?? », vous avez une large liberté de choix pour votre recette. »… dixit Justin 🙂

Après maintes réflexions, je suis partie sur le goûter par excellence de mon enfance. Le pain perdu de mon arrière grand-mère, la recette qui a été transmise de génération en génération. Il est simple, très classique (désolée Justin 😉 ) mais qu’est ce que c’est bon !! Le petit plus, c’est de pas trop sucrer la préparation mais quand il est cuit et bien chaud de le rouler dans du sucre en poudre !! Mon fils se régale et m’en réclame régulièrement. C’est son goûter cocooning comme il aime le dire 🙂

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Frozen yogourt fraises et abricots

Frozen yogourt fraises et abricots slider

Cela fait quelques années (eh oui !!) que je veux faire des Frozen Yogourt depuis que je les ai vu pour la première fois (en 2014) chez mon ami Damien du blog très gourmand « MylittlePâtisserie » mais chaque fois, l’été passe vite et je n’en fait pas une priorité. J’ai donc profité cette année avec deux défis sur les glaces pour m’obliger à les faire 😉 C’est dommage que je me sois pas laissée tenter plutôt car c’est vraiment une glace express. Dix minutes maxi et ensuite, il suffit de touiller régulièrement pour pas que ça glace complétement 😉 Même pas besoin de sorbetière !! Et c’est tellement bon. La version de Damien, on mixe les fruits mais pas trop pour avoir ce délicieux goût en bouche quand on les croque. J’ai choisi de le faire avec les dernières fraises françaises que j’ai trouvé ainsi que les derniers abricots. On peut varier les fruits comme on veux et même en faire des Frozen d’automne qui raviront tout le monde, à suivre…  Donc comme je vous disais, je propose cette crème glacée à Sylvie du blog « La table de Clara » pour son défi « Appropriez-vous la recette : Glaces et sorbets« . A bientôt pour la deuxième qui ne sera pas un Frozen mais … à suivre  🙂

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Oranais aux abricots

Oranais aux abricots slider

Petit changement de date pour la publication mensuelle de « Recettes autour d’un ingrédient« . Comme l’année dernière, c’est Soulef et Samar du blog Mes inspirations culinaires , nos deux créatrices qui s’occupent du jeu pendant les 3 mois de vacances, de juin à fin août et du coup, elles nous laissent 1 mois et 1/2 pour travailler sur l’ingrédient qu’elles ont choisi. Pour commencer, c’est Soulef du blog Amour de cuisine qui ouvre le bal et qui a  choisi comme ingrédient : L’Abricot pour être la vedette de ce mois. Je me suis rappelée un lointain souvenir… Une pâtisserie avec des abricots que l’on adorait s’acheter à la boulangerie quand on sortait assez tôt du lycée.. j’ai cherché un petit moment sur le net et j’ai retrouvé le nom : Des Oranais !! Je vais vous livrer aujourd’hui, une version assez rapide.. une version farniente/vacance 😀 mais j’ai quand même fait la crème pâtissière maison. La version plus longue avec la pâte levée feuilletée viendra sans doute cet hivers ou même avant, car ils se font aussi avec des abricots au sirop. J’ai vraiment retrouvé ce très bon goût de mes souvenirs, à déguster tiède, c’est encore meilleur.  Un peu d’histoire : Il s’agit d’une viennoiserie probablement développée en Algérie — peut-être en Oranie — lors de la colonisation française. La crème pâtissière marque une très nette influence française et l’abricot était alors massivement cultivé en Algérie. La recette se répand rapidement en Europe durant la colonisation et plus massivement lors du retour des pieds-noirs en 1962. Cette pâtisserie est aujourd’hui consommée en Algérie, en Belgique et en France. Paradoxalement, la pâtisserie est peu connue à Oran. Sa particularité consiste surtout en sa forme, qui peut rappeler des lunettes (les deux verres étant représentés par les abricots), d’où un de ses autres noms : la « lunette aux abricots ». En Bretagne, l’oranais est très répandu dans les boulangeries, sous l’appellation « croissant aux abricots » et dans le sud de la France, il est appelé « abricotine » , ou « chouette » dans le Béarn .

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cake aux groseilles et amandes

Cake aux groseilles et amandes slider

A la maison, mes zhoms ne sont pas vraiment gâteau génoise. Ils trouvent ça étouffant, sec et donc les cakes, impossible de leur faire avaler une bouchée. En règle générale quand je fais ce genre de pâtisserie, j’en mange une ou deux tranches et ensuite, j’en fait profiter mes collègues de boulot. Mais cette fois, ce cake les a fait changé d’avis et il a fallu presque que je me batte pour en manger un petit bout !! La groseille apporte une certaine humidité à la texture et lui donne un bon goût très légèrement acidulé. J’avais déjà fait un cake qu’aux groseilles et je l’avais trouvé un peu trop acidulé, pas très agréable en bouche. Je pense que l’ajout d’amandes dans la pâte adoucit cette acidité et rends le goût plus doux. Puis les amandes effilées sur la croûte du cake lui apporte un super croquant.Le mariage groseilles/amandes est vraiment réussi 🙂 Ayant réalisé cette recette le jour où j’ai vu l’annonce du 53eme thème de la Battle Food, j’en ai vite profité pour m’inscrire et j’ai donc reporté ma publication à ce jour. Il s’agit d’un défi culinaire crée par Carole du blog Sunrise over Sea. Chaque mois, les blogueurs (et non blogueurs) se défient autour d’un thème défini par un parrain ou une marraine. Il n’y a rien à gagner, hormis le plaisir de partager 😉 Le mois dernier Kelly de MyPastryAddiction a nommé Sandrine Le dessert c’est pour moi ! qui nous propose de « Voir la vie en rouge » en mettant à l’honneur les fruits rouges : fraise, framboise, cerise, groseille, pastèque… ou encore tomate (pour les becs salés) 🙂 Le maître mot : « Faites-vous plaisir avant tout !  » Moi, je me suis faite plaisir avec ce bon cake et je vous offre la recette 😉

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Couronne des rois printanière

Couronne des rois printaniere slider

Ce mois-ci, c’est Kelly du blog « My Pastry Addiction!« , l’heureuse marraine de la Battle Food #52 qui est un défi culinaire créé par Carole : Sunrise Over Sea. Déborah « Maman pâtisse » a craqué sur son magnifique Fantastik à la précédente édition. Ce rendez-vous mensuel réunit blogueurs ou non blogueurs autour d’un thème. Absolument rien à gagner, juste le plaisir de se creuser les méninges. Et justement, avant d’accepter l’invitation de Kelly, j’ai cogiter dur. Kelly veut des brioches !! ça c’est facile, mais surtout pas des classiques, ce serait trop facile… alors j’ai pensé à une brioche que je ne fais qu’une ou deux fois par an pour l’épiphanie. Vous savez que je suis Provençale et chez moi, c’est le célèbre gâteau des rois qui est à l’honneur tout le mois de janvier. J’ai eu envie de le revisiter pour le rendre printanier, tout en gardant son âme.. c’est à dire les fruits confits, la fleur d’oranger !! Donc je l’ai un peu adapté avec des fraises et une chantilly pour le rendre hyper gourmand. J’ai aussi adapté sa forme pour la cuisson. Vous avez ma recette du gâteau des rois Provençal ICI 😉  Au final, je trouve que cette couronne a un très joli rendu, on retrouve tout à fait le bon goût de la brioche des rois. Elle est bien sûr hyper gourmande, la chantilly et les fraises lui apportent une note de fraicheur, elle se mange très facilement à la fin d’un repas. Comme on doit la conserver au frais pour la chantilly, la brioche est un peu plus ferme mais je trouve que ça renforce les saveurs de la fleur d’oranger qui se marie très bien avec les fraises. On peut préparer la brioche la veille, la conserver dans un torchon et la décorer le lendemain… Vous êtes tentez ?? la recette va peu-être vous paraitre longue mais je l’ai bien détaillé et pendant les temps de pause, on profite pour se reposer et profiter de ce beau soleil 🙂

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tatin pudding aux pommes

Tatin pudding aux pommes slider

Aujourd’hui, je vous propose un petit dessert tout droit sorti de mon imagination. Bon, il n’a rien de vraiment extraordinaire mais il se laisse bien manger … J’avais dans ma panière du pain rassis depuis quelques jours. Et quand je vois du pain, je pense toujours à mon Amie Marie Christine du blog « La tambouille de Nonna »  qui est une amoureuse de la boulange. Avoir les mains dans le pétrin est son petit bonheur, elle réalise des merveilles.. Et je suis toujours en admiration car je suis loin mais alors très loin (distance la terre-mars) de réussir ne serait ce qu’une boule de campagne !! . Donc j’ai décidé de faire une recette à base de pain pour marquer les 7 ans de son blog.  Je n’aime pas jeter le pain, je cherche toujours des idées pour le cuisiner. En pain perdu, en tartine salé, grillé puis en chapelure, en pudding. Cette dernière idée me trottait dans la tête mais je n’avais pas assez de pain pour en faire un bon plat. Puis en réfléchissant, je me suis dit « pourquoi ne pas m’en servir de base comme une pâte à tarte ».. puis en regardant la préparation qui n’avait pas la tenue d’une pâte à tarte, il m’est venue l’idée d’inverser la tarte pour en faire une tatin. (Dans ma tête, je pensais à Marie et j’avais un tout autre cheminement … 😉 ) Quelques pommes, du citron… En mettant la pâte sur le dessus, le surplus de liquide s’infiltre entre les pommes, les rends moelleuses et permet à la pâte de cuire plus facilement. Cette tatin a été très apprécié à la maison.. Elle n’a pas beaucoup vécu 😉  Marie Christine, je te dédie cette recette. Elle est comme toi.. comme moi je te vois 😉 Généreuse car tu as le cœur dans la main, gourmande car tu es une fondue de la vie, légèrement acidulé  … là j’ai rien trouvé en toi !!  mdr 😉  le pain dans le pudding représente l’éponge qui absorbe toutes les émotions, les négatives ne ressortent pas  et détruisent la joie de vivre … En retournant ma tarte en tatin.. j’ai voulu faire tomber le négatif en bas pour ne garder que le bon !! Cette tatin n’est pas traditionnelle, elle est Brute de décoffrage comme toi et c’est pour ça que nous l’avons adoré…  le rustique, c’est la vie  !!! <3 

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bouligou ou Boulaigou Limousin

Le bouligou ou boulaigou limousin slider

Le boulaigou (bouligou, boulegou ou encore balaigou) n’est rien d’autre qu’une crêpe très épaisse dont la saveur simple à régalé des générations de petits Limousins ! Son nom viendrait peut-être du fait que la ménagère à tout « boléguer » ensemble d’ailleurs dans le langage courant en limousin faire un bouligou ou boulégou c’est faire une bêtise, une erreur. La pâte est celle d’une crêpe classique (farine, lait, œuf), laissée quelque temps au repos pour qu’elle se détende et que s’y développent les arômes de la vanille, du rhum, d’une eau-de-vie locale et des fruits car on peut l’agrémenter avec des fruits de saison. Versée dans la poêle chaude beurrée, en une bonne épaisseur d‘environ 1 cm, la technique consiste à la soulever régulièrement pour laisser s’écouler en dessous de la pâte déjà prise celle encore liquide… puis, avec précaution, à l’aide d’une spatule, à la retourner pour cuire l’autre face. Trop lourde à faire sauter dans la poêle, cette crêpe roborative du goûter ou du dessert est un régal, saupoudrée de sucre comme nappée de confiture (de myrtilles, sur le plateau de Millevaches !) ou de miel des Monédières !  J’ai choisi de vous la présenter aux fruits en utilisant des Pommes du Limousin AOP… Une recette pour ma copinaute « Le blog de Cata » pour le défi   #CataCookingChallenge03. En mars, ont part en Afrique centrale, de l’ouest et Afrique australe et/ou de 2 régions de France (Limousin et Aquitaine). Ce mois-ci, j’ai fait le choix de rester dans ma région d’adoption, le Limousin 😉

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Queue de castor – Beignet canadien

Queue de castor slider

Mardi gras, c’était il y a 15 jours à peu près. Mais le mois de Mars est celui qui voit fleurir les parades des corsos, les défilés de carnaval .. le printemps arrive … (oui, on y croit même si aujourd’hui ça flotte et ça (re) caille 🙁  )   !! Et les envies de beignets et de gaufres sont omniprésents !! Ce mois-ci avec Sandra « Encore un gâteau » on vous emmène danser tout le mois sur un air bien entêtant « Au bal … au bal masqué Ohé Ohé » 😉 Pour ma participation, j’ai eu envie de vous emmener au plus grand carnaval d’hiver au monde… au Canada et plus précisément au Québec. La queue de castor est le beignet far de ces festivités. A mi chemin entre la gaufre et le beignet, la queue de castor est frite dans le l’huile de canola, enrobée de sucre, cannelle ou on peut les déguster avec un filet de sirop d’érable.. tartinés de nutella, de sauce au chocolat.. et même en version salées. Ces beignets sont vraiment super bons.. pour ravir le cœur des enfants au goûter, je vous conseille vivement de les essayer. Pour nous rejoindre sur le défi du mois qui a été cré par Seb « Poivré Seb« , un petit coup d’œil dans la colonne de droite 😉

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Financiers à l’orange

Financiers à l'orange slider

La semaine dernière, à l’occasion d’un pot au bureau, j’ai promis de faire des petites gourmandises. Comme le soir j’avais peu de temps pour me lancer dans de la grande pâtisserie, j’ai de suite pensé à des financiers qui ont l’avantage de se réaliser rapidement. Au niveau goût et texture, je sais qu’ils ne déçoivent vraiment que très rarement. J’en ai profité pour les parfumer à l’orange et vider un peu mes réserves. A priori, ils ont remporté un beau succès et j’ai promis que la recette serait rapidement sur le blog 😉 Pour une pause-café, au gouter ou à grignoter selon les envies  …

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Teurgoule : Le riz au lait Normand

Teurgoule slider

Cela fait plus de 4 ans que je travaille à la Mission Locale de Tulle et très régulièrement, Magali une de nos collègues Normande, nous apporte cette fameuse Teurgoule, le riz au lait Normand. Un instant de pur plaisir qui nous réconforte bien à chaque fois 😉 Elle m’a fait ramener par sa mère un plat à Teurgoule d’un potier Normand et m’a donné SA recette pour que je puisse la cuisiner pour mes zhoms et vous la partager. Dans le cadre de « Compile moi un menu » crée par Seb « Poivré Seb » et que depuis je gère tous les mois avec ma cacahuète Sandra « Encore un gâteau« , nous avons eu envie de former un trio et de prendre une marraine avec nous pour le mois de Janvier. Rosa et son merveilleux blog plein de recettes catalanes « La cuisine de Rosa » a choisi un thème de cocooning autour  de bonnes gourmandises accompagnées d’une boisson chaude réconfortante. Pour ma participation, j’ai donc choisi de vous présenter cette Teurgoule. Pendant sa longue cuisson au four, elle réchauffe la maison et l’embaume, elle est super gourmande… se marie parfaitement avec un bon thé ou autre ! Elle se cuisine en principe avec de la cannelle, là je l’ai faite comme ma collègue uniquement avec une gousse de vanille car mon fils en est plus fan que de la cannelle… à vous de choisir votre parfum. Et en bonne normande qui se respecte, Magali mets sa petite touche en rajoutant une brique de crème fraiche liquide entière 😉 pour encore plus de crémeux et attention, bien mettre du lait ENTIER et de la crème ENTIÈRE  !! pas de régime sur ce coup là !! …  On est Normand ou on l’est pas !!! Pour la cuisson qui est la réussite du plat, il faut tester en fonction de votre four. Pour ce plat et cette quantité, il faut compter environ 4 h de cuisson. J’ai surveillé sur la dernière heure la croûte du dessus car il faut qu’elle soit d’une belle couleur dorée. Trop claire, elle risque de ne pas être tout à fait cuite.. trop liquide, trop foncée presque noire, elle sera trop cuite et pas crémeuse. J’ai donc stoppé  ma cuisson à 3 h 46 très exactement, j’ai soulevé un peu le croûte au milieu (on le voit sur la photo) pour y plonger une petite cuillère et là, elle était parfaite crémeuse à point, comme celle de Magali 😀  Mes zhoms l’ont trouvé méga bonne, crémeuse, onctueuse, hyper fondante, bien parfumée, pas écœurante… un petit régal quoi !! En bas de l’article je vous raconte la petite histoire de la Teurgoule (trouvé sur le net) et des liens si cela vous donne envie de vous procurer ce fameux plat 🙂

Pour toutes les explications sur notre jeu mensuel, vous trouverez les liens dans ma colonne de droite. De plus en plus de participants nous rejoignent chaque mois et prennent plaisir à cuisiner pour nos thèmes…. cela nous fait très chaud au cœur de vous rassembler à chaque fois pour des instants de pur plaisir, de partage et d’émotion en cuisine en toute convivialité. Venez nous rejoindre <3

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Krumchy

Krumchy slider

Je vous souhaite à toutes et tous un très bon réveillon de la St Sylvestre et j’en profite pour vous remercier du fond du cœur !! Vous êtes de plus en plus nombreux de mois en mois à venir sur ce blog, c’est un vrai bonheur. Vos encouragements et petits mots sont le moteur qui fait que j’adore ma vie de blogueuse, j’adore partager mes recettes avec vous et voir que vous les réalisez.. Je vous offre aujourd’hui, ma dernière recette de l’année. De véritable petites douceurs très addictives 🙂 J’ai pris cette recette sur le très jolie blog d’une copinaute, Delphine « Oh la gourmande… » dans le cadre de ma participation à une Escapade en cuisine sur le thème « Gourmandise à offrir« . Ces krumchy sont très simples à réaliser et je vous garantie que vous allez faire le bonheur des vôtres 😉 Je vous proposerais plus tard une autre version, la recette de Christophe Michalak … MERCI d’être là, de me lire et je vous dis à l’année prochaine 😉

Avant de refermer la porte sur cette année, je vais aller faire un tour chez « La popote de Raphie » pour voir la recette qui l’a inspiré chez moi 😉

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cookies toile d’araignée, black and white

Cookies toile d'araignée black and white etape4isc49_cookiestoiledaraigneeblackandwhite slider

11ème édition de Passe plat instauré par Corinne « Mamou & Co » . Le principe est simple. Chaque mois, un thème est donné par une marraine élue le mois précédent et on doit faire choisir une recette prise chez un autre blogueur qui soit participant ou pas. Une occasion de faire connaitre des blogs et de les mettre à l’honneur. Cette fois, c’est Brigitte du super blog  » Les filles, à table !  » qui a eu cette lourde et agréable responsabilité 😉 Et son thème est bien d’actualité pour ce mois d’octobre « C’est bientôt Halloween ! Faites nous peur dans l’assiette …  » : le principe étant soit de cuisiner les courges, en salé ou en sucré, soit de présenter une recette pour nous faire peur dans l’assiette !! Toiles d’araignées, fantômes, sorcières, cerveau … en laissant libre cours à votre imagination pour cuisiner aux formes d’ Halloween et nous faire trembler avant la dégustation. Une seule contrainte : le design d’ Halloween doit se retrouver dans l’assiette et sur le produit, pas seulement dans le décor. J’ai longtemps cherché sur les blogs des copines et copains, ce qui pouvait bien m’inspirer et finalement mon choix s’est arrêté chez Nadia « Objectif : Zéro miette! » et ces superbes « Black & white cookies« . On se connait depuis quelques années maintenant et j’adore toujours autant la suivre sur son blog rempli de petites merveilles… Ces cookies sont vraiment délicieux, ils ont pas la texture que l’on attends. Ils sont moelleux avec un bon goût de citron/vanille et le chocolat dessus est bien croquant… Nous nous sommes régalés. J’espère vous avoir fait trembler dans vos assiettes avec les grosses bébétes qui veulent retourner sur leur toile 😉 Bon Halloween à toutes et tous.

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rochers coco et poudre rose

Rochers coco et poudre rose slider

Octobre est Rose, le mois en soutien à cette belle cause « La lutte contre le cancer du sein » . Beaucoup d’actions sont mise en place au travers de toute la France et la blogosphère culinaire n’est pas en reste. L’année dernière dans le cadre du thème de « Compile moi un menu« , Seb et moi  avions proposé de dédier ce mois à Octobre Rose. Vous avez largement plébiscité ce thème. C’est pourquoi, Sandra et moi avons décidé de reproduire l’évènement cette année et il en sera ainsi pour les années à venir !! Et vous êtes encore très nombreuses et nombreux au rendez-vous (oui car nous avons des hommes aussi !!). Merci de votre générosité, de vos partages, la blogo culinaire est solidaire et vous nous le prouvez à chaque instant. Cette année, je n’ai pas eu le temps de faire une très belle recette, j’avais pleins d’idées mais malheureusement le temps m’a beaucoup manqué ce mois-ci… (des soucis personnels m’ont souvent tenus éloignés de mes fourneaux) … Donc, j’ai fait une recette assez rapide mais néanmoins super bonne, des petits rochers à dévorer lors d’une pause café bien réconfortante !!

Tous les détails sur le thème sont dans la colonne de droit, cliquez sur le logo « Octobre, la cuisine Rose »

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 2 3 6