Articles tagués ‘normandie’

Falue – La brioche Normande

Falue – La brioche normande slider

Vous vous souvenez de la Teurgoule que j’ai publié en début d’année ? Quand ma collègue de travail m’a donné la recette, elle m’a parlé de cette fameuse Falue en me disant que c’était la tradition d’accompagner la Teurgoule avec mais elle ne l’avait jamais faite.  Donc ma mission a été de chercher sur le net cette Falue. J’ai trouvé pas mal de recettes mais jamais deux fois la même, il y avait toujours des petites variantes. (Je testerais les autres versions plus tard).  J’ai finalement opter pour la recette sur le site de Patrimoine Normand. Je ne sais pas si c’est la version d’origine mais je peux vous dire que l’on sait vraiment régalé. Je me disais qu’une brioche pour accompagner un riz au lait c’était très roboratif mais non. La Falue est vraiment très légère (malgré les apparences 😉 )  et son goût très complémentaire avec la Teurgoule. J’ai été très perplexe quand j’ai lu le déroulé de la recette mais cela marche à merveille, jugé vous même sur les photos 🙂 Avec cette quantité, on fait deux très belles brioches qui se conservent enveloppées dans un torchon pendant 3 à 4 jours. Elles partent très vite le matin au petit déjeuner ou comme mon fils a adoré les manger, avec des tranches de pêches bien juteuses dessus pour le gouter. Il m’est resté une moitié de brioche avec laquelle j’ai réalisé un flan brioché aux pommes. Tout se recycle 😉

Pour la petite histoire, je vous mets un extrait du site que vous pouvez consulter pour connaitre l’histoire de la Falue sur la fête des Rois ICI . « La falue fait partie des mets traditionnels normand. C’est un dessert attesté dans une bonne partie de la Normandie et en particulier le Besin, le Saint-Lois, le Coutançais. Son nom dénote un caractère ancien. Falue ou Fallue vient du mot falle qui désigne l’estomac et qui viendrait du terme scandinave falur désignant un « tube » en vieux norrois, la langue des viking » …..

Je propose cette recette à « Compile moi un menu« , le défi mensuel que je gère chaque mois avec Sandra « Encore un gâteau« . Ce mois-ci on vous a proposé de venir boulanger pour nous 🙂 Pour nous rejoindre sur le thème du mois d’octobre, tout les liens sont dans la colonne de droite.

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Teurgoule : Le riz au lait Normand

Teurgoule slider

Cela fait plus de 4 ans que je travaille à la Mission Locale de Tulle et très régulièrement, Magali une de nos collègues Normande, nous apporte cette fameuse Teurgoule, le riz au lait Normand. Un instant de pur plaisir qui nous réconforte bien à chaque fois 😉 Elle m’a fait ramener par sa mère un plat à Teurgoule d’un potier Normand et m’a donné SA recette pour que je puisse la cuisiner pour mes zhoms et vous la partager. Dans le cadre de « Compile moi un menu » crée par Seb « Poivré Seb » et que depuis je gère tous les mois avec ma cacahuète Sandra « Encore un gâteau« , nous avons eu envie de former un trio et de prendre une marraine avec nous pour le mois de Janvier. Rosa et son merveilleux blog plein de recettes catalanes « La cuisine de Rosa » a choisi un thème de cocooning autour  de bonnes gourmandises accompagnées d’une boisson chaude réconfortante. Pour ma participation, j’ai donc choisi de vous présenter cette Teurgoule. Pendant sa longue cuisson au four, elle réchauffe la maison et l’embaume, elle est super gourmande… se marie parfaitement avec un bon thé ou autre ! Elle se cuisine en principe avec de la cannelle, là je l’ai faite comme ma collègue uniquement avec une gousse de vanille car mon fils en est plus fan que de la cannelle… à vous de choisir votre parfum. Et en bonne normande qui se respecte, Magali mets sa petite touche en rajoutant une brique de crème fraiche liquide entière 😉 pour encore plus de crémeux et attention, bien mettre du lait ENTIER et de la crème ENTIÈRE  !! pas de régime sur ce coup là !! …  On est Normand ou on l’est pas !!! Pour la cuisson qui est la réussite du plat, il faut tester en fonction de votre four. Pour ce plat et cette quantité, il faut compter environ 4 h de cuisson. J’ai surveillé sur la dernière heure la croûte du dessus car il faut qu’elle soit d’une belle couleur dorée. Trop claire, elle risque de ne pas être tout à fait cuite.. trop liquide, trop foncée presque noire, elle sera trop cuite et pas crémeuse. J’ai donc stoppé  ma cuisson à 3 h 46 très exactement, j’ai soulevé un peu le croûte au milieu (on le voit sur la photo) pour y plonger une petite cuillère et là, elle était parfaite crémeuse à point, comme celle de Magali 😀  Mes zhoms l’ont trouvé méga bonne, crémeuse, onctueuse, hyper fondante, bien parfumée, pas écœurante… un petit régal quoi !! En bas de l’article je vous raconte la petite histoire de la Teurgoule (trouvé sur le net) et des liens si cela vous donne envie de vous procurer ce fameux plat 🙂

Pour toutes les explications sur notre jeu mensuel, vous trouverez les liens dans ma colonne de droite. De plus en plus de participants nous rejoignent chaque mois et prennent plaisir à cuisiner pour nos thèmes…. cela nous fait très chaud au cœur de vous rassembler à chaque fois pour des instants de pur plaisir, de partage et d’émotion en cuisine en toute convivialité. Venez nous rejoindre <3

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Côtes de veau normande

Côtes de veau normande une

Il y a des jours où j’ai moins de temps pour faire des plats longs et élaborés.  Mais pour ne pas tomber dans le trop simple, j’essaie de trouver des petites recettes rapides et sympas. C’est bon et tous le monde est content!!

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !