Articles tagués ‘riz au lait’

Teurgoule : Le riz au lait Normand

Teurgoule slider

Cela fait plus de 4 ans que je travaille à la Mission Locale de Tulle et très régulièrement, Magali une de nos collègues Normande, nous apporte cette fameuse Teurgoule, le riz au lait Normand. Un instant de pur plaisir qui nous réconforte bien à chaque fois 😉 Elle m’a fait ramener par sa mère un plat à Teurgoule d’un potier Normand et m’a donné SA recette pour que je puisse la cuisiner pour mes zhoms et vous la partager. Dans le cadre de « Compile moi un menu » crée par Seb « Poivré Seb » et que depuis je gère tous les mois avec ma cacahuète Sandra « Encore un gâteau« , nous avons eu envie de former un trio et de prendre une marraine avec nous pour le mois de Janvier. Rosa et son merveilleux blog plein de recettes catalanes « La cuisine de Rosa » a choisi un thème de cocooning autour  de bonnes gourmandises accompagnées d’une boisson chaude réconfortante. Pour ma participation, j’ai donc choisi de vous présenter cette Teurgoule. Pendant sa longue cuisson au four, elle réchauffe la maison et l’embaume, elle est super gourmande… se marie parfaitement avec un bon thé ou autre ! Elle se cuisine en principe avec de la cannelle, là je l’ai faite comme ma collègue uniquement avec une gousse de vanille car mon fils en est plus fan que de la cannelle… à vous de choisir votre parfum. Et en bonne normande qui se respecte, Magali mets sa petite touche en rajoutant une brique de crème fraiche liquide entière 😉 pour encore plus de crémeux et attention, bien mettre du lait ENTIER et de la crème ENTIÈRE  !! pas de régime sur ce coup là !! …  On est Normand ou on l’est pas !!! Pour la cuisson qui est la réussite du plat, il faut tester en fonction de votre four. Pour ce plat et cette quantité, il faut compter environ 4 h de cuisson. J’ai surveillé sur la dernière heure la croûte du dessus car il faut qu’elle soit d’une belle couleur dorée. Trop claire, elle risque de ne pas être tout à fait cuite.. trop liquide, trop foncée presque noire, elle sera trop cuite et pas crémeuse. J’ai donc stoppé  ma cuisson à 3 h 46 très exactement, j’ai soulevé un peu le croûte au milieu (on le voit sur la photo) pour y plonger une petite cuillère et là, elle était parfaite crémeuse à point, comme celle de Magali 😀  Mes zhoms l’ont trouvé méga bonne, crémeuse, onctueuse, hyper fondante, bien parfumée, pas écœurante… un petit régal quoi !! En bas de l’article je vous raconte la petite histoire de la Teurgoule (trouvé sur le net) et des liens si cela vous donne envie de vous procurer ce fameux plat 🙂

Pour toutes les explications sur notre jeu mensuel, vous trouverez les liens dans ma colonne de droite. De plus en plus de participants nous rejoignent chaque mois et prennent plaisir à cuisiner pour nos thèmes…. cela nous fait très chaud au cœur de vous rassembler à chaque fois pour des instants de pur plaisir, de partage et d’émotion en cuisine en toute convivialité. Venez nous rejoindre <3

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !